En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
vaccin ebola
 

Des essais cliniques "entre scientifiques" sont menés au Mali, pays qui n'est pas touché par le virus Ebola. Des tests sont également en cours aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. 

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • 37berry
    37berry     

    Un article récent du Washington Post affirme que 69% des cas d'Ebola au Libéria enregistrés par l'OMS n'ont pas été confirmés par des tests sanguins. Le Libéria est l'épicentre de l'alarme à Ebola en Afrique de l'ouest. Plus de la moitié des morts alléguées du virus, 1224, et près de la moitié des cas. Le test de laboratoire utilisé pour diagnostiquer la maladie est tellement peu fiable que la FDA a interdit à quiconque de s'y fier. Ce qui signifie qu'une proportion importante des 31% de cas d'Ebola confirmés par le biais de ce test peuvent être faux.

  • al Azar
    al Azar     

    UN PROFESSEUR DE LA FAC PARIS JUSSIEU PROPAGATEUR DE LA THEORIE DU COMPLOT SANS SANCTION DE SA HIERARCHIE !
    Pascal Kossivi ADJAMAGBO
    Ingénieur de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées de Paris
    Docteur d’Etat en Mathématiques et Agrégé de Mathématiques Professeur à l’Université Paris 6.
    Le virus Ebola est-il un instrument de « destruction massive » des populations Africaines ? C'est la thèse défendue par Yves Ekoué Amaïzo, économiste togolais et directeur de Afrocentricity Think Tank, qui pense que le virus a été conçu ailleurs et transféré en Afrique.

    Yves Ekoué Amaïzo est formel : « L’origine du virus Ebola est étrangère à l’Afrique ». « Elle se situe, indique-t-il, en Allemagne et la question est donc de savoir si l’on a transféré, depuis 1976, un certain nombre de virus et d’animaux infectés » sur le continent.

    Afin de déterminer, clairement, l’origine de cette grave pathologie, trois praticiens : le professeur Pascal Adjamagbo et les docteurs Kananya Mutombo et Guy Alovor, ont initié une pétition intitulée « Pour une commission d’enquête internationale du Conseil de sécurité de l’Onu et de l’Union Africaine sur l’origine du Sida et de l’Ebola », qu'ils ont adressée aux dirigeants politiques du continent Africain.

    Les graves déclarations des personnalités scientifiques africaine sur l'origine du virus Ebola ont été, récemment, étayés par ceux du ministère de la Santé et de l’Assainissement de Sierra Leone qui avait, indirectement, reconnu sur sa page Facebook, qu’il a laissé mener des essais d’armes biologiques Américaines sur son sol, notamment à Kenema et à l’université de Tulane.

    Ces essais étaient effectués au nom de l’Institut de recherche médicale de l’armée Américaine des maladies infectieuses (United States Army Medical Research Institute of Infectious Diseases, USAMRIID).

    Il ajoute que pour tester l’efficacité de ce virus « en grandeur nature », le où les pays qui l’on créé ont décidé alors de l’introduire sur le continent où il a déjà causé la mort de 3.439 personnes sur 7.478 cas répertoriés.

    Selon l’organisation mondiale de la santé (OMS), l’Ebola contre laquelle il n’existe, à l’heure actuelle, ni remède, ni vaccin, pourrait affecter, dans peu de temps, environ 20.000 personnes.
    RMC ou BFM pourraient interroger de propagateur de théorie complotiste ?
    Mais le week end, y'en a que pour le FOTEBALLE dit ma mémé !

    rowl
    rowl      (réponse à al Azar)

    C'est plutôt l'Europe qui est visée en sachant que tout est fait pour que les Noirs quittent l'Afrique en immigrant massivement chez nous. Et comme dans le cas du SIDA, cela seront les blancs qui noteront les plus de victimes dans le monde.

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à al Azar)

    @alazar votre info est AHURISSANTE ! elle a été censurée hier et me suis permise de la reprendre. Un professeur de l' Université de Paris propageant des théories complotistes stupéfiantes. Il demande une enquête, c'est que son seul argument réside dans ses insinuations malveillantes, ou alors il doit donner ses sources et les éléments de preuves irréfutables, ce dont il ne dispose pas !
    Il abuse de ses titres universitaires dans quel but inavoué ?

    37berry
    37berry      (réponse à La comtesse)

    Le plus important journal du Libéria publie que le gouvernement américain est impliqué dans la création biogénétique du virus Ebola » ::::::::
    Le Liberian Dailey Observer, mardi dernier, a accusé le gouvernement américain d’avoir intentionnellement manipulé génétiquement le virus Ebola et du Sida dans des laboratoires de recherche sur le bioterrorisme. Le journal va même plus loin en disant que les Africains ont été délibérément infectés par des programmes de vaccination.
    Selon la nouvelle, le gouvernement américain, le Département de la Défense et des universités de recherche américaines se sont alliés pour tester des armes biologiques sur les nations africaines.
    L’article a été écrit par le Dr. Cyril E. Broderick, un ancien professeur de phytopathologie à l’Université du Collège de l’agriculture du Libéria et il a également enseigné en agriculture à l’Université du Delaware.

    37berry
    37berry      (réponse à La comtesse)

    Le plus important journal du Libéria publie que le gouvernement américain est impliqué dans la création biogénétique du virus Ebola » ::::::::
    Le Liberian Dailey Observer, mardi dernier, a accusé le gouvernement américain d’avoir intentionnellement manipulé génétiquement le virus Ebola et du Sida dans des laboratoires de recherche sur le bioterrorisme. Le journal va même plus loin en disant que les Africains ont été délibérément infectés par des programmes de vaccination.
    Selon la nouvelle, le gouvernement américain, le Département de la Défense et des universités de recherche américaines se sont alliés pour tester des armes biologiques sur les nations africaines.
    L’article a été écrit par le Dr. Cyril E. Broderick, un ancien professeur de phytopathologie à l’Université du Collège de l’agriculture du Libéria et il a également enseigné en agriculture à l’Université du Delaware.

    La comtesse
    La comtesse      (réponse à La comtesse)

    Nullus auditur turpitudinem propriam suam m'apprenaient mes profs de Latin !
    Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude !

  • Bill appelez moi Bill.
    Bill appelez moi Bill.     

    Du courage a toutes ces populations trop souvent négligées qui méritent le respect et notre soutien ,l'entraide internationale doit être totale et sans faille !

  • Maxoue
    Maxoue     

    Bizarrement ,alors que le virus ébola sévit depuis 1976 les "essais" de vaccins n'apparaissent qu' aujourd'hui et à vitesse grand V

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Maxoue)

    Tant que ça ne menaçait pas l'Occident tout allait bien !

  • al Azar
    al Azar     

    Retour de La Mecque des hadjis : des cameras thermiques pour détecter les cas suspects de virus Ebola et/ou Coronavirus à Alger !
    Retour mercredi des hadjis au pays. Des cameras thermiques pour détecter les cas suspects de virus Ebola et/ou Corona sont mises en place au niveau des aéroports. Les pèlerins seront examinés à l’entrée par des équipes médicales dotées de moyens qui sont d’ores et déjà opérationnelles à tous les postes frontaliers.

    Le ministre de la Santé a fait mardi une visite d’inspection à l’aéroport international d’Alger-Houari Boumediène pour s'enquérir des moyens mis en place à l'occasion.

    Il a tenu à rappeler qu’aucun cas de l’Ebola n’a été enregistré en Algérie depuis l’apparition du virus en Afrique, rassurant que l’Algérie est prête à combattre les deux virus.
    et CHEZ NOUS, Mme TOURAINE, quelles mesures ?
    SILENCE DE RMC !
    source radioalgerie.dz

    Peter
    Peter      (réponse à al Azar)

    Il faut aller vivre en Algérie :))))

  • al Azar
    al Azar     

    Un nouveau cas de décès suspect a été enregistré jeudi parmi les hadjis algériens revenant de La Mecque, portant à 15 le bilan des hadjis algériens décédés depuis le début de la saison du hadj 2014, et ce en raison de problèmes de santé. On a dénombré plus de 300 décès dus au coronavirus en Arabie depuis un an.

  • 57popol
    57popol     

    "Mali, pays qui n'est pas touché par le virus Ebola."
    pourquoi pas le Mali ? les conditions de vie ? l'hygiène ? la question se pose

  • Jean Aimarre 2.0
    Jean Aimarre 2.0     

    On ne peut rester que circonspect devant cette information. Les consortiums pharmaceutiques et autres agences sanitaires, déterminent le taux d'efficacité d'un vaccin sur l'humain, en les différenciant selon le type anthropologique ??? Pourquoi la Gambie et pas les pays officiellement "ravagés" par ébola ??? Et en France ??? qu'ont ils prévu ?

Votre réponse
Postez un commentaire