En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
UNITED STATES, DALLAS : DALLAS, TX - OCTOBER 03: A hazmat truck is seen near the unit at the Ivy Apartments, where the confirmed Ebola virus patient was staying, on October 3, 2014 in Dallas, Texas. The first confirmed Ebola virus patient in the United States was staying with family members at The Ivy Apartment complex before being treated at Texas Health Presbyterian Hospital Dallas. State and local officials are working with federal officials to monitor other individuals that had contact with the confirmed patient. Joe Raedle/Getty Images/AFP
 

Dix personnes pourraient avoir été contaminées par l'Américain qui a contracté le virus Ebola au Liberia et qui est actuellement hospitalisé au Texas. Les autorités américaines, qui se veulent rassurantes, ne pensent pas qu'une épidémie puisse se développer aux Etats-Unis.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • résiste
    résiste     

    on évite soigneusement de parler du contrôle sanitaire est milliers de clandestins qui arrivent à Lampedusa et ailleurs. Dormez tranquilles bonnes gens, nos politiques veillent sur nous

  • pujolm
    pujolm     

    Mais franchement croyez-vous vraiment que le virus ne se propagera pas c'est impossible trop de flux humain qui ne peuvent être contrôlés, c'est comme le nuage de Tchernobyl.

  • patriote13
    patriote13     

    Et voila, ça commence !

Votre réponse
Postez un commentaire