En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Al Gore dans la Trump Tower, le 5 décembre.
 

Le président américain élu Donald Trump a reçu ce lundi le chantre de la lutte contre le réchauffement climatique aux Etats-Unis, Al Gore. Une manière de concrétiser sa promesse d'ouverture sur un des sujets les plus partisans de la politique américaine.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • jipebe29
    jipebe29     

    Panique chez Al Gore, car Trump et son équipe vont faire le ménage à l’EPA, la NOAA et au GISS/Nasa, accusés, à juste titre, de faire de la science politisée. Et ce sera sans doute la fin des pluies de billets verts pour Al Gore.

  • jipebe29
    jipebe29     

    Al Gore, c’est bien lui qui a prophétisé la disparition de la banquise boréale en 2013 et une montée cataclysmique de niveau des océans ? Dans les deux cas, il a tout faux. En fait, il aime surtout le vert du dieu dollar, et utilise le filon du climat pour le plus grand bonheur de son compte en banque. Mais, en ce qui concerne son objectivité et sa rigueur scientifique, il y a comme un gros problème...

  • jipebe29
    jipebe29     

    Al Gore, c’est bien lui qui a prophétisé la disparition de la banquise boréale en 2013 et une montée cataclysmique de niveau des océans ? Dans les deux cas, il a tout faux. En fait, il aime surtout le vert du dieu dollar, et utilise le filon du climat pour le plus grand bonheur de son compte en banque. Mais, en ce qui concerne son objectivité et sa rigueur scientifique, il y a comme un gros problème...

  • jipebe29
    jipebe29     

    Panique chez Al Gore, car Trump et son équipe vont faire le ménage à l’EPA, la NOAA et au GISS/Nasa, accusés, à juste titre, de faire de la science politisée. Et ce sera sans doute la fin des pluies de billets verts pour Al Gore.

  • jipebe29
    jipebe29     

    Al Gore, c’est bien lui qui a prophétisé la disparition de la banquise boréale en 2013 et une montée cataclysmique de niveau des océans ? Dans les deux cas, il a tout faux. En fait, il aime surtout le vert du dieu dollar, et utilise le filon du climat pour le plus grand bonheur de son compte en banque. Mais, en ce qui concerne son objectivité et sa rigueur scientifique, il y a comme un gros problème...

  • jipebe29
    jipebe29     

    Panique chez Al Gore, car Trump et son équipe vont faire le ménage à l’EPA, la NOAA et au GISS/Nasa, accusés, à juste titre, de faire de la science politisée. Et ce sera sans doute la fin des pluies de billets verts pour Al Gore.

  • jipebe29
    jipebe29     

    Al Gore, c’est bien lui qui a prophétisé la disparition de la banquise boréale en 2013 et une montée cataclysmique de niveau des océans ? Dans les deux cas, il a tout faux. En fait, il aime surtout le vert du dieu dollar, et utilise le filon du climat pour le plus grand bonheur de son compte en banque. Mais, en ce qui concerne son objectivité et sa rigueur scientifique, il y a comme un gros problème...

Votre réponse
Postez un commentaire