Diwali : l'Inde et le Pakistan sous une pluie de lumière

DIAPORAMA - Chaque année entre octobre et novembre, l'Inde s'habille de lumières pour célébrer le Diwali. La fête des lumières est l'une des plus importantes célébrations religieuses de l'année.

Olivier Laffargue
Le 14/11/2012 à 13:11
Mis à jour le 07/12/2012 à 18:36
Devant le Temple d'or d'Amritsar, en Inde, un dévôt sikh célèbre la fête des lumières en allumant les bougies. (Narinder Nanu - AFP) La fête annuelle se prépare des semaines en amont. Ici, une femme donne la touche finale aux centaines de lampes qui illumineront le temple d'Amritsar. (Narinder Nanu - AFP) Dès la matinée du 13 novembre, les croyants commencent les rituels. Ici, ils prient, à moitié immergés dans le plan d'eau sacré entourant le Temple d'or d'Amritsar. (Narinder Nanu - AFP) La nuit tombée, le Temple d'or est entièrement illuminé. Les festivités durent cinq jours. (Narinder Nanu - AFP) Sur la frontière entre l'Inde et le Bengladesh, à Agartala, les soldats aussi célèbrent Diwali en déposant des bougies dans les meurtrières. (AFP) La fête est aussi bien célébrée par les hindous, les sikhs et les jaïns, en Inde comme au Pakistan. A Lahore, des hindous pakistanais font exploser feux d'artifice et pétards, décorent les rues et leur maison. (Arif Ali - AFP) Au Pakistan, la minorité hindoue honore la déesse de la richesse, Lakshmi, avec des feux d'artifice et des gerbes d'étincelles, comme ici, à Karachi. (Asif Hassan - AFP) A Kolkata, en Inde, des volontaires d'organisations sociales ont libéré des lampions s'élevant dans les airs grâce à leur chaleur. Ils se battent contre l'exploitation des enfants... dans l'industrie des feux d'artifice. (Dibyangshu Sarkar - AFP)

>> Faites défiler les images en cliquant sur les flèches à gauche et à droite.

Il est cinq jours où l'Inde se pare de ses plus belles couleurs, où l'on décore rues et habitations, où les croyants prient et s'offrent des cadeaux. Diwali, la fête des lumières, est une fête religieuse très populaire, célébrée par la bougie et le feu d'artifice.

Elle se tient principalement en Inde ou au Pakistan, mais les croyants hindous, sikhs ou jaïns l'exportent au gré de leur diaspora. Chacun y invoque sa propre tradition religieuse. On célèbre donc aussi la fête des lumières en France, dans l'Île Maurice, en Martinique, ou à Nice, par exemple.

La fête dure cinq jours, entre octobre et novembre, selon le calendrier lunaire. Le point d'orgue se situe le troisième jour, durant lequel les hindous célèbrent la déesse de la fortune, de l'abondance et de la prospérité, Lakshmi, épouse de Vishnu.

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?