En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des sanctions de l'UE contre la Russie seraient purement symboliques
 

Le bras de fer se poursuit entre la Russie et les Occidentaux. La menace d'une intervention Russe en Crimée plane toujours.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

30 opinions
  • 156156
    156156     

    comme si c'était nouveau que l'UE ne sert pas a grand chose

  • capitaine conan 3
    capitaine conan 3     

    russie et marches et la!! pardon

  • capitaine conan 3
    capitaine conan 3     

    ca c'est ce que vous lisez dans la presse occidentale! a situation est tout autre et la russi a demarche de nombreux marche qui font sa puissance

  • crocan60
    crocan60     

    Oui sauf que les Russes n'ont pas les moyens de rester isolé, leur économie est plus que chancelante
    malgré la richesse minière et énergétique de leur pays, Poutine peut certe tenté un coup de poker sur
    la Crimée, mais pas sur l'Ukraine, si cela été le cas l'Europe n'aurait pas d'autre chois que de se positionné dans une posture de force vis à vis de Moscou,ne serais ce que pour donner le change à la Pologne plus les différents états Baltes entrées en Europe, dernière solution l'Europe pourrait bien implosé si pas d'action concerté.

  • capitaine conan 3
    capitaine conan 3     

    l'EU est une serpillere de l'etat americano-sionniste que sont les usa

  • capitaine conan 3
    capitaine conan 3     

    l'autre, la merluche lui a demande de mettre ce copier-coller partout; et il e fait en plus!! il comprend meme pas ce qui est ecrit

  • Jacques de Clermont Ferrand
    Jacques de Clermont Ferrand     

    La Russie est plus "européenne" que la Turquie mais comme la Turquie est allée aux USA, l'Europe retourne sa veste...

  • ludo1968
    ludo1968     

    la france n arrive deja pas a s occuper d elle et de l europe qu il laisse les russes tranquille ,ilse foutent de l europe qu il livre en gaz et en petrole

  • VlA lZQUlERDA REGlON NORD
    VlA lZQUlERDA REGlON NORD     

    Poutine place ses pions en vu du déclenchement du jugement dernier ...

    150.000 soldats, 880 chars, 90 avions et 80 navires mobilisés + Cuba : Un navire de guerre russe amarré à 90 miles de Miami
    Quelque 150 000 militaires, 880 chars, plus de 120 hélicoptères, 90 avions et 80 navires de la marines sont mobilisés. Les manœuvres impliquent les centres de commandement des forces de défense aériennes et spatiales russes, des parachutistes, l’aviation à long rayon d’action et certaines troupes du centre de la Russie.
    Poutine a ordonné aujourd'hui même aux forces armées de mener des manœuvres militaires d’urgence dans l’ouest du pays. Elles sont destinées à "vérifier l’état de préparation des troupes pour intervenir dans des situations de crise qui menacent la sécurité militaire de la nation", a déclaré le ministre de la Défense Sergueï Choïgouz, dans un contexte de tensions avec l’Occident au sujet de l'Ukraine.
    Un navire de guerre russe est amarré dans le port de la capitale cubaine de La Havane, rapporte l’AFP. Aucune explication n’a été fournie par les autorités cubaines, ni les médias d’Etat. Habituellement, les déplacements des navires de guerre russes sont justifiées.
    Le navire de guerre en question est le Viktor Leonov CCB-175, un navire de type Vishnya de 91,5 mètres de long et 14,5 mètres de large. Il est équipé de canons de 30 mm, de matériel d’espionnage et de missiles anti-aériens, et peut embarquer 200 marins à son bord.
    La présence de ce navire, à quelques miles de la côte des Etats-Unis, fait monter la tension au plan international d’autant que, simultanément, Vladimir Poutine a ordonné la mobilisation de 150.000 hommes à la frontière avec l’Ukraine.
    Dans le même temps, des troupes sont mobilisées dans la presqu’ile de la Crimée, en Ukraine alors que la région est actuellement le théâtre de manifestations pour refuser la révolution opérée à Kiev la semaine passée.
    La Russie a également déclaré par la voix du ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou, qu’elle envisageait d’augmenter le nombre de ses bases militaires à l’étranger et qu’elle menait des négociations à ce sujet avec différents pays, dont Cuba, le Vietnam, le Venezuela, le Nicaragua, les Seychelles et Singapour.
    "Nous projetons d’augmenter le nombre de nos bases militaires. Outre le Vietnam et Cuba, nous envisageons d’en déployer au Venezuela, au Nicaragua, aux Seychelles, à Singapour, en Corée du nord et dans d’autres pays", a déclaré Sergueï Choïgou.
    Il a souligné que les négociations étaient en cours et que Moscou était sur le point de signer des accords ad hoc.
    Ça fait peur !!!

  • Trincavec
    Trincavec     

    Que ça pète une bonne fois et on n'en parlera plus .

Lire la suite des opinions (30)

Votre réponse
Postez un commentaire