En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des Palestiniens dans un autobus à un point de passage entre la Cisjordanie et Israël, le 4 mars 2013.
 

A partir de ce mercredi, les Palestiniens se rendant quotidiennement en Israël pour y travailler n'auront plus le droit d'emprunter les mêmes autobus que les Israéliens. Les autorités israéliennes présentent cette mesure comme une "expérience" de trois mois. Objectif affiché: "réduire les dangers de sécurité". Mais dès l'entrée en vigueur de la mesure, le Premier ministre Benjamon Netanyahu a ordonné sa suspension.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • euh la
    euh la     

    James B. Hertzog aurait soutenu Netanyahu . En revanche Rosa Parks aurait désavoué Netanyahu .

  • Colibrick
    Colibrick     

    L'Onu répète que la colonisation est "illégale" après trois appels d'offres israéliens.
    L'Onu a réitéré vendredi son opposition à la poursuite "illégale" de la colonisation israélienne en Cisjordanie occupée, après la publication par Israël de trois appels d'offres depuis fin avril.
    Le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, cité par son porte-parole, a "fermement déploré la poursuite des activités de peuplement par les autorités israéliennes en trois occasions depuis trois semaines en Cisjordanie occupée, y compris à Jérusalem-Est".
    M. Ban "réaffirme que les implantations sont illégales au regard des lois internationales et demande instamment au gouvernement israélien d'y mettre fin et de revenir sur de telles décisions dans l'intérêt de la paix et d'un règlement final équitable" au Proche-Orient.
    "La communauté internationale ne reconnaîtra pas des initiatives unilatérales sur le terrain et le statut de Jérusalem ne peut être réglé que par des négociations", a ajouté M. Ban dans un communiqué.
    Israël a republié des appels d'offres pour 85 habitations qui n'avaient pas trouvé preneurs dans une colonie de Cisjordanie occupée, a indiqué jeudi l'organisation anti-colonisation la Paix maintenant.
    Les autorités israéliennes avaient auparavant donné leur feu vert à la construction de deux séries de logements de colons à Jérusalem-Est, la partie palestinienne de la ville occupée et annexée par Israël, soit 977 habitations. 16/05/15 LOrntLJr

  • Hybow
    Hybow     

    Netanyahu a dû se rendre compte que ça n'allait pas trop plaire à une grande partie de la communauté internationale. Déjà que le capital "symphatie" d'Israël est en chute libre... Pas utile d'en rajouter. Pas fou le Netanyahu !!!

Votre réponse
Postez un commentaire