En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Au mali, les objectifs français sont de plus en plus ambitieux
 

par Elizabeth Pineau PARIS (Reuters) - Bloquer l'avancée des islamistes, les "détruire", assurer la transition politique à Bamako, "vaincre le...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • odine
    odine     

    si vous continuez comme çà ce sera une réalité mais n'entrainez personne surtout !!!

  • descente
    descente     

    ah tiens voila l'experte en géostratégie, tercian le matin, solian le soir au coucher et valium a volonté.

  • odine
    odine     

    risque de durer et coûter bonbon, doucement quand même Hollande, nous n'éradiquerons malheureusement pas le terrorisme dans le monde il faut en être conscient.

  • vwxyz
    vwxyz     

    compte tenu du système politique qui s'apparente plus d'une organisation tribale ou de clans qu'autre chose, alors surtout que la france se taise, elle fait déjà assez de gourdes comme ça dans sa politique extérieure, quelle devrait d'ailleurs changer sans tenir compte du dictat intolérable, imposé par ces guignols d'américains

  • CHAGA
    CHAGA     

    Sans être va en guerre, le fait d'avoir arrêté l'opération tempête du désert au porte de Bagdad à conduit à ce que l'on sait. Maintenant que la guerre est commencée, il faut faire ce qu'il faut pour ne pas revenir dans un bourbier dans quelques temps. Il ne faut ni confondre le Mali avec l'Irak, ni avec l'Afghanistan. L'islam radical y est rejeté par l'immense majorité de la population. En revanche, il faut très rapidement intervenir aussi pour mettre fin aux exactions contre les populations non noires à Bamako ou ailleurs dans le pays tenu par les forces Maliennes avec l'aide de la France. Une guerre n'est jamais propre, mais elle ne doit pas s'accompagner de vengeances. Il faut que le France soit très très ferme avec l'administration et les politiques Maliens, pour que tous ceux qui commettent des mes-faits de ce types soient arrêtés et jugés. Et que l'information soit connue. Rappelez vous, Napoléon (sans comparaison bien sur dans les buts) était le bienvenu dans par les peuples dans nombre d'états avant que les mes-faits de la grande armée retourne les peuples contre elle.

  • legaulois
    legaulois     

    le couteau entre les dents ?

Votre réponse
Postez un commentaire