En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le pasok va tenter de former un gouvernement en grèce
 

par Dina Kyriakidou et Barry Moody ATHENES (Reuters) - Evangelos Venizelos, du parti socialiste grec Pasok, va tenter ce jeudi de réussir là où la...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • javert
    javert     

    tu raisonnes comme une brique, pseudo economiste , le responsable du malheur de ces pays europeens ,la France comprise ,c'est le neo liberalisme je dirais meme l'ultra liberalisme , le monde de la finance a declaré la guerre a l'economie,la course au profit et la loi des marches contre la democratie , Et puis le systeme bancaire en FRance ,une aberration , alors continue a defendre ton banquier,il te le rend bien en t'envoyant en fin d'année toutes les operations prelevées sur ton compte , pour qui te prends tu pour insulter le peuple grec,tu oublies les espagnols,les italiens,les portuguais,les francais ,vraiment tu es ridicule,dans ton analyse bye

  • grassouillette
    grassouillette     

    Le problème c'est que l'élection de Hollande a fait croire aux grecs qu'ils ne doivent payer leur dette et à d'autres pays aussi. Et que se passera t-il si tous les pays refusent de payer leur dette et que les banques doivent prendre leur perte! En ce momoent, on parle beaucoup de ça.et les allemands vont se retirer aux profits des pays de l'est russie comprise très en phase avec Merkel! la situation est très critique et risque d'exploser et nos banques aussi ! cela signifie nos épargnes!

  • snaredrum
    snaredrum     

    le serpent de mer grec semble en fin de vie !! et tant mieux , peut être serait il plus économique d'aider les banques qui ont les actifs pourris des grecs et laisser un pays qui a joué le jeu europeen pour uniquement se gaver sur le boulot des pays du nord, à sa propre dérive . Les grecs hors de l'euro n'auront plus de dettes ( effacée miraculeusement) mais plus de prêteurs non plus ou alors à des taux d'usures vu le risque ( et c'est normal) alors fini la dispendieuse administration , et tout le monde au boulot , on pourra leur envoyer le capitaine de pédalo et mélanchonpoulos pour les sortir du gouffre , eux savent comment on embauche et dépense à tout va quand on a plus de pognon

Votre réponse
Postez un commentaire