En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

4.000 à 5.000 migrants essaient de monter dans des trains pour Zagreb à la frontière croate

Mis à jour le
Les migrants traversent la Serbie pour se rendre en Croatie suite à la fermeture de la frontière hongroise, le 16 septembre 2015
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • sortilege
    sortilege     

    ils fuient la guerre pour l'amener chez nous ! dehors .

  • Calispera
    Calispera     

    Les croates vont regretter en 24 h, les Slovènes ne leur disent pas merci et ça va coincer comme en Hongrie puisque l’Autriche débordée à fermé ses frontières
    Ils s’accumulent autour de l’Allemagne qui devrait envoyer un message clair sinon il va y avoir drame

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Calispera)

    Surtout avec la tendance qu'ont certains à systématiquement se cacher derrière femmes et enfants histoire d’apitoyer les autorités en face.

    deuxc
    deuxc      (réponse à Calispera)

    Il va y avoir un drame. Pas seulement en Allemagne.

    Calispera
    Calispera      (réponse à deuxc)

    Pas en Allemagne justement, autour, et ces pays qui étaient en guerre il y a peu ont des armées puissantes

  • deuxc
    deuxc     

    Pas plus?

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Jusqu'où est-on un réfugié de guerre ? Quand on commence à choisir avec force et destruction son lieu de prédilection, on n'est plus dans l'urgence vitale, on est dans le choix, le calcul économique.

    Calispera
    Calispera      (réponse à Boz Ramboz)

    Pour eux jusqu'en Turquie, ensuite tourisme économique

  • Calispera
    Calispera     

    Tiens le terme migrants est revenu plus de réfugiés le vent tourne, la réalité prend le dessus sur l’utopie

Votre réponse
Postez un commentaire