En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
David Cameron, Premier ministre britannique (illustration)
 

La Grande-Bretagne entend mieux connaître l'organisation islamiste, afin de prévenir tout risque terroriste sur son sol. Parmi ses interrogations: le nombre de membres de la confrérie qui ont quitté l'Egypte pour rejoindre le Royaume-Uni.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • cervide
    cervide     

    hahaha! et pendant ce temps la... ils les soutiennent lors des "revolutions arabes", normal ça dessert leurs interets!

Votre réponse
Postez un commentaire