En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Premier ministre britannique, David Cameron, a présenté les excuses de son pays pour la mort de 14 personnes tuées par l'armée britannique lors d'une manifestation en Ulster en 1972, un épisode resté célèbre sous le nom de "Bloody Sunday". /Photo prise
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • 38 Years
    38 Years     

    Une nouvelle à laquelle RMC aurait pu donnée un plus haut profil sur son site. 38 ans pour reconnaitre leurs erreurs, c'est beaucoup pour une démocratie.

Votre réponse
Postez un commentaire