En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

BRASILIA/PARIS (Reuters) - Quatre Brésiliens suspectés du meurtre de deux militaires français tués lors d'une mission en Guyane contre l'orpaillage...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • DURANCE
    DURANCE     

    SI LA GUYANE ÉTAIT TERRITOIRE DES U.S.A, ILS AURAIENT ENVOYÉ ILLICO-PRESTO DES MARINES MASSACRER CES CLANDESTINS QUI S'IMPOSENT SUR LE TERRITOIRE ET DÉPOUILLENT LE SOUS SOL IMPUNÉMENT ET SE PERMETTE MÊME DE TUER DES SOLDATS FRANÇAIS SUR LE SOL FRANÇAIS. PEU IMPORTE S'ILS SONT BRÉSILIENS, CACHÉS AU BRÉSIL, IL FAUT APPLIQUER LA MÉTHODE ISRAÉLIENNE, C'EST A DIRE LES POURSUIVRE JUSQUE CHEZ EUX ET LES ÉLIMINER. IL N'Y A QU'AINSI QU'UN PAYS DIGNE PEUT PROTÉGER SON INTÉGRITÉ TERRITORIALE CONTRE LES VOYOUS.

  • alexis987
    alexis987     

    voilà des orpailleurs brésiliens clandestins qui n'hésitent plus à tuer des militaires français en territoire français. pourquoi, tout simplement parcque on se laisse faire depuis un bout de temps. si un policier ou un militaire tire c'est le scandale, des enquêtes à ne plus en finir etc... actuellement tous les clandestins du monde sachant que la force publique n'utilisera jamais la force contre eux se sont hardis à faire tout y compris des crimes. le même laissez aller de guyane, nous le vivons à paris dans les stations de métro ou des gens NORMAUX se font détroussés par des roms auxquels ils faut tout pardonner. les bons sentiments conduisent malheureusement souvent à une faiblesse qui se transforme en une situation de fait accompli irrémédiable .

Votre réponse
Postez un commentaire