En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Donald Trump au Capitole, à Washington, le 10 novembre.
 

Alors que les anti-Trump manifestent depuis mercredi  à travers les Etats-Unis pour protester contre le résultat de l'élection présidentielle, Donald Trump s'en est pris à eux sur Twitter, les accusant d'être des "professionnels", "incités par les médias". 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • kiki5962
    kiki5962     

    Pas du tout pour le Donald!!Mais à 200% pour le respect de la DÉMOCRATIE........

  • Thierry77144
    Thierry77144     

    On voit voit bien ce qu'au fond sont tous ces démocrates de pacotille pas si démocrates que cela et qui ne savent pas respecter les résultats d'une élection. Ça promet pour chez nous après les élections quand tout ce beau monde va être attisé par les médias. En fait, s'impose peu une dictature des esprits mais désir avant même les élections. Intéressant...

  • Penelope5
    Penelope5     

    Le camp démocrate est un mauvais perdant et ce n'est pas une raison pour casser vitrines et autres .
    Attendons voir. Janvier 2017

    sonntag67
    sonntag67      (réponse à Penelope5)

    il y a des républicains qui ne veulent pas de Trump parmi les manifestants, renseignez vous.

    grincheux007
    grincheux007      (réponse à sonntag67)

    il a été élu selon les règles électorales en vigueur, renseignez vous. Trump est bien LE PRESIDENT des Etats-Unis d'amérique et chacun peut penser ce qu'il pense, tout comme Hollande.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à grincheux007)

    Et alors ça veut dire que ces règles sont parfaites sous prétexte qu'elles existent et qu'il ne faut jamais se questionner sur le fond d'un système que lui-même critiquait pendant sa campagne ?
    Arrêtez de vanter la sacro-sainte démocratie dans un contexte où justement le résultat n'a rien de démocratique.

  • Penelope5
    Penelope5     

    Le camp démocrate est un mauvais perdant et ce n'est pas une raison pour casser vitrines et autres .
    Attendons voir. Janvier 2017

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Penelope5)

    Il doivent s'attendre à un changement radical de leurs droits et d'un risque majeur au niveau de leurs habitudes et d'abus dans de nombreux domaines avec l'élection de ce personnage, supporté je vous le rappelle par le KKK dans une Amérique qui n'est pas tendre avec ses minorités (cf les bavures policières bien souvent injustifiées).

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Penelope5)

    Il doivent s'attendre à un changement radical de leurs droits et d'un risque majeur au niveau de leurs habitudes et d'abus dans de nombreux domaines avec l'élection de ce personnage, supporté je vous le rappelle par le KKK dans une Amérique qui n'est pas tendre avec ses minorités (cf les bavures policières bien souvent injustifiées).

  • Thierry77144
    Thierry77144     

    Voilà un avant-goût de ce qui nous attend si Sarkozy ou MLP sont élus.

    grincheux007
    grincheux007      (réponse à Thierry77144)

    Tout le monde devra s'y plier ...

    sonntag67
    sonntag67      (réponse à Thierry77144)

    absolument vrai !

    Limousine
    Limousine      (réponse à Thierry77144)

    Vous dites n'importe quoi, il n'y a aucun parallèle à faire avec ce personnage , qui pourrait être dangereux pour l'Amérique , heureusement pour nous quelques soient nos idées aucuns de nos présidentiables sont aussi ( graves , comme diraient nos jeunes).

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Le Poutine-Erdogan américain !

  • Michel.P
    Michel.P     

    Décidément DÉMOCRATE et DÉMOCRATIE ne vont pas très bien ensemble, peut être pour cela que Mr Valls voulait substituer le nom du PS en démocrate

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Michel.P)

    " Les citoyens américains ne votent pas directement pour le président, mais choisissent quels grands électeurs vont voter pour le candidat de leur camp, et ce dans chacun des 50 États. Surtout, il suffit d'obtenir la majorité de 0,1% pour que tous les grands électeurs d'un État basculent. "

    " Ainsi, les 61% d'électeurs qui ont voté pour Hillary Clinton en Californie ont eu le même effet que si seulement 50,1% avaient voté pour elle. Trump a donc réussi à utiliser ce système électoral compliqué, en pariant sur des Etats clés (swing states, notamment), pouvant basculer, pour s'imposer, même si la majorité des électeurs américains a pourtant voté pour Hillary Clinton. "
    huffingtonpost.fr

    grincheux007
    grincheux007      (réponse à Boz Ramboz)

    Ce sont LEURS règles électorales, cela n'aurait pas été mis en cause si c'était Hillary qui avait gagné, c'est selon ... En France, aussi, on peut déplorer le mode électorale : 50.000 électeurs pour un député UMPS en moyenne et 1.800.000 pour un député FN, mais c'est comme cela.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à grincheux007)

    Arrêtez de vanter la sacro-sainte démocratie dans un contexte où justement le résultat n'a rien de démocratique.

  • Google-113009757108478938781
    Google-113009757108478938781     

    Il a raison Donald... Un résultat d'élection démocratique ne se discute pas... Plaisant ou pas

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Google-113009757108478938781)

    Parler de démocratie quand il s'agit de parler du système électoral américain c'est démontrer son ignorance crasse sur le sujet. C'est pas Trump justement qui déclarait il y'a peu qu'il contesterait le résultat s'il n’était pas élu ?

Votre réponse
Postez un commentaire