En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le dalaï-lama renonce à son rôle de chef politique
 

Le dalaï-lama a annoncé jeudi qu'il renonçait à son rôle de chef politique tibétain, une décision attendue et visant à moderniser le gouvernement tibétain en exil.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Le-griffon-de-Lyon
    Le-griffon-de-Lyon     

    Oui on parle beaucoup du Tibet mais le problème de la Région autonome ouïghoure du Xinjiang, appelé également Turkestan oriental est certainement aussi préoccupant. On s'attaque à une culture musulmane modérée... ce qui est hélas, on l'a vu partout dans l'histoire, une façon de rendre radicale une religion qui ne l'est pas.

  • lapraline
    lapraline     

    Les mêmes qui nous disent que c'est formidable, pacifique...et qui montrent l'islam et ses valeurs du doigt. Si demain il y avait 5 millions de bouddhistes issu bouddhisme tibetain, ces mêmes gens diraient attention c'est monarchie de droit divin - homophobe,anti-feministe...
    DONC C EST PLUS UN PROBLEME DE QUANTITE QUE DE VALEURS DE L ISLAM

    PS: le bouddhisme tibétain c'est 1% du bouddhisme mondiale. donc c'est + plus pour ennuyer la Chine qu'autre chose..

  • Le-griffon-de-Lyon
    Le-griffon-de-Lyon     

    qui aspirent à cumuler pouvoir religieux et pouvoir politique... Puisse-t-il leur montrer la voie!!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire