En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Daesh vend des esclaves sexuelles sur WhatsApp et Telegram

Des femmes de la communauté yézidie, en Irak, en janvier 2015. (photo d'illustration)
 

D'après une agence de presse américaine, les membres de Daesh vendent des esclaves sur des applications de messagerie instantanée. Principalement issues de la minorité yézidie, ces femmes souvent très jeunes sont négociées dans des conversations avec des centaines de membres. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire