En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des membres de Daesh à Raqqa, en Syrie, sur une image de propagande diffusée en juin 2014.
 

En plus de perdre des hommes, l'organisation jihadiste ferait également face à une importante perte de terrain en Irak et en Syrie, selon les Etats-Unis, qui estiment que le groupe se trouve actuellement en "position défensive". 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ricle
    ricle     

    Ce que Daesh perd en Irak et Syrie il le regagne en Lybie et s'étend au Sahel. Beaucoup de combattants y ont migrés avec leur famille suite aux bombardements. La perte de production de pétrole y est compensé . Daesh n'a rien perdu. Pire la situation s'aggrave.

  • bignol
    bignol     

    combien faut ils en tuer pour que le monde redevienne vivable? la seule chose qu ils font trés bien detruire?

Votre réponse
Postez un commentaire