En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des jihadistes de l'Etat islamique paradent dans leur fief syrien de Raqqa, le 30 juin 2014.
 

Pour désigner les jihadistes qui sévissent en Irak et en Syrie, le gouvernement français préconise de ne plus utiliser l'appellation "Etat islamique". Explications.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • PEREZ Jean-Marc
    PEREZ Jean-Marc     

    Sauvages, Tiques, Cancrelats.... A éradiquer sans sommations.
    Il serait temps que notre état angélique et mou se réveille...
    Leur but est de détruire l'occident et on les aide.
    Deux solutions... Continuer comme cela et mourir ou se battre.

  • Jean Aimarre 2.0
    Jean Aimarre 2.0     

    On s'en fout de la dénomination de ces barbares. C'est une secte d'assassins de la pire espèce ! On est plus au temps des califats perses et de leurs tueurs de chrétiens d'Orient !!??!!

    al Azar
    al Azar      (réponse à Jean Aimarre 2.0)

    Cher ami, sachez qu'il n'y eu jamais de Califes Perses, même sous la domination des Bouyides Perses, le calife resta Arabe sunnite, son rôle restant symbolique et cantonné au religieux ! Ne faites pas de contresens !

  • BeBeR tricolore
    BeBeR tricolore     

    Nous ne pouvons pas les laisser faire c'est certain et il ne s'agit en aucun cas d'un état et c'est justement pour cela que ces islamistes ont de recrues de nombreux continent. alors attention que des djihadistes n'exportent pas des représailles sur notre sol.

  • AgentK3
    AgentK3     

    Dans quelques semaines on ne les appellera même plus... Noyer sous les bombes.

  • al Azar
    al Azar     

    C'est une maladie typique du socialisme et de sa sémantique incorrigible : quand on ne peut changer les choses on change les mots (J. Jaurès).

  • al Azar
    al Azar     

    La réalité, rien que les faits : ce sont bien des coreligionnaires forçant les gens se convertir à l'islam ou la mort ! Aucun savany de l'islam ne nie la conversion et n'invoque la nullité de celle-ci ! Jusqu'à preuve du contraire...comme dit Philippe Vandel sur France-Info !
    Alors appelons l'armée du Califat de el Baghdadi : "L'internationale islamique" !!!! (comme il y eut autrefois l'internationale communiste). Ces gens sont en guerre au nom d'un islam appliquant l'intégralité des préceptes coraniques, de la sunna, de la sirâ t des hadiths du prophète de l'islam, n'en déplaise aux beaux esprits attendris.

  • France2017
    France2017     

    Et bien DES FRANCAIS ( au moins 1000 ) à la charge de l'état pour toutes leurs prestations financières versées. ou des GARDIENS DE PRISON FRANCAIS qui maltraitent les otages français. NON ???

  • Yoannbzh
    Yoannbzh     

    Comment les appelés: tout simplement des musulmans (modérés) car il y a qu'un livre Saint, le Coran.

  • BJP
    BJP     

    Savoir comment appeler ces êtres odieux n'est pas d'actualité et n'a aucun intérêt. Ce qui compte c'est de mettre fin à leurs exactions sans délais et de façon sinon définitive du moins durable... sinon les démocraties disparaîtront. Sans vouloir exagérer c'est le même processus que celui d'Hitler qui est engagé par les djihadistes.....

  • hgo04
    hgo04     

    ben.. heu.. nos alliés d'hier?? non??

Votre réponse
Postez un commentaire