En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président du Conseil italien, Enrico Letta, le 25 avril 2013 à Rome.
 

Le président du Conseil italien Enrico Letta a annoncé dimanche soir qu'il poserait la question de confiance au Parlement mercredi, après la décision de Silvio Berlusconi de retirer ses ministres du gouvernement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • 1351917
    1351917     

    La crise italienne est 100% sur fond ras-le-bol fiscal, (contre l'IVA à 22%, l'IMU etc etc) C'est exactement le même ras le bol fiscal qui met en colère tout le monde en France....évidement ce n'est "que" en France ou en Grèce que les gens se revoltent!! Or accuser Berlusconi comme cause de la crise politique puisque son parti PDL n'accepte l'augmentation de l'IVA debut octobre, est absolument faux et tordu. Et dans les prochaines élections vous verrez en Italie qui sera puni...si la gauche pro augmentation des taxes, ou la droite qui est contre. ))) à suivre.....

Votre réponse
Postez un commentaire