En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un bureau de vote à l'ouverture, ce dimanche 16 mars au matin en Crimée.
 

Les électeurs ont le choix entre "la réunification avec la Russie" et un statut d'autonomie élargie vis-à-vis de Kiev. Un scrutin largement dénoncé par la communauté internationale, mais dont l'issue ne fait aucun doute.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • miya
    miya     

    Montrez toutes les nouvelles pas seulement les nouvelles "approved by Poutin". Les protestations à Moscou contre Poutin, les gens de Crimée qui veulent rester en Ukraine et les ukrainiens des autres villes... les deux coté de la médaille! Poutin ne peut pas entrer en Ukraine, d'un jour à l'autre avec des forces armées. L'Ukraine attend une support de l'Europe pas les nouvelles "pro russes".
    P.S. "les russes de Crimées" et les "russophones de Crimée" il ne faut pas confendre ces deux choses différentes!

  • William Martin
    William Martin     

    Le petit Hollande ferait bien mieux de se la fermer devant cette très grande nation qu'est la RUSSIE. Les Ricains feraient aussi bien mieux de balayer devant leur porte. On est pas devant l'Irak ou le centre Afrique la, attention de ne pas mettre en colère la Russie. Pour moi Poutine sur ce coup n'a pas totalement tort quand au Ricains et Français ainsi que ceux qui gouvernent au sein de l'UE sont complètement à coté de la plaque.

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    L'UE et les Etats-Unis ne peuvent plus rien faire, l'armée Russe est bien présente sur le territoire et comment faire pour les déloger sans mener une guerre !!! cela n'aurait aucun sens, surtout que la majorité de la Crimée est pour les Russes. Le sort de la Crimée est scellé. Pour autant, le sort de l'Ukraine n'est pas réglé tant que de nouvelles élections n'ont pas eu lieu pour élire un nouveau gouvernement représentatif ... mais que fait-on pour la partie Russophone qui est loin d'être négligeable. L'UE et les Etats-Unis ont mis la main dans un merdier ...

Votre réponse
Postez un commentaire