En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Colibrick
    Colibrick     

    La lutte pour le pouvoir continue en Ukraine :
    [..]L’épreuve de force entre l’Etat et les manifestants sur la place de l’Indépendance n’est que la surface sous laquelle l’UE et les Etats-Unis d’une part, et la Russie de l’autre, règlent leur querelle géopolitique au sujet de l’Ukraine et que divers groupes d’oligarques ukrainiens mènent une lutte d’influence.
    En dépit de ses propres affirmations, l’opposition ne représente pas le « peuple ukrainien » ou « la société civile ukrainienne ». Une étude réalisée par le Centre européen pour une Ukraine moderne pro-UE a constaté que seulement 13% de la population dans la partie orientale du pays soutiennent les protestations contre le gouvernement contre 84% dans la partie occidentale. La décision de Ianoukovitch de ne pas signer l’accord d’association avec l’UE, qui a été au départ des manifestations, est rejetée par une majorité à l’ouest mais appuyée par 70% à l’est.
    Un certain nombre d’études montrent clairement qu’il existe parmi les manifestants une grande méfiance à l’égard des dirigeants de l’opposition. Selon un récent rapport issu par la fondation Friedrich Naumann, de nombreux manifestants considèrent les politiciens de l’opposition comme de « potentiels collaborateurs de l’élite dirigeante. »
    Ce qui a fait descendre nombre d’entre dans les rues ce ne sont pas tellement les objectifs politiques de l’opposition mais plutôt une colère profonde à l’égard de la décrépitude économique, de la corruption au sommet hiérarchique de l’Etat et de la société et de la brutalité de la police à l’égard des forces de l’opposition.
    Les décisions politiques essentielles ne sont ni prises par le gouvernement ni par l’opposition mais par les oligarques qui, en Ukraine et plus encore qu’en Russie, dominent la vie économique et politique. [..] 13/12/13 WSWS

  • F Mayu
    F Mayu     

    La France ne fait peur à personne. La seule chose que va faire hollande en tapant du poing sur la table, c'est de se fouler le poignet.

    Il ne faut pas oublier que la Russie possède 13% de la totalité des chars du monde en terme d'effectif, les USA n'en possèdent que 8%.

    La France étant répertoriée avec l'OTAN, tous les pays confondus membres de l'OTAN arrivent à 16/18%.

    C'est à dire que la totalité de l'Europe possède un équivalent en char que la seule Russie. (Et ne parlons pas de la qualité des chars, parce que les T80 et T90 Russes sont des chars tout à fait honorables, ayants comme seul concurrent le Léopard 2 Allemand.

    Bref, sur le plan théorique des chiffres, en rapport de force Terrestre, la Russie seule peut tenir tête à toute l'Europe d'un coup sans flancher.

    Tout ça pour dire que je trouve que Hollande parle un peu trop fort pour quelqu'un possédant 300 chars Lerclerc de 1973.

  • Trahi
    Trahi     

    Va t'il trouver des armes de l'OTAN?? Ouille, ouille si les Russes en trouvent, ça va chauffer..................

  • deuxc
    deuxc     

    Et ben bhl, tu fais quoi? Et ben les avertissements des grands chefs Français, vous voyez votre influence et la peur que vous avez suscitée? Le sentiment du ridicule ne vous gagne pas? Attendez, cela ne fait que commencer! Braves justiciers que vous êtes...La honte! V. Poutine va vous montrer ce que c'est que gouverner.

Votre réponse
Postez un commentaire