En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des débris du vol MH17 de la Malaysia Airlines qui s'est écrasé dans la région de Donetsk en Ukraine.
 

Les experts néerlandais et australiens chargés d'enquêter sur l'accident en Ukraine de l'avion malaisien ont à nouveau dû renoncer mardi à se rendre sur le site du crash en raison des combats contre les séparatistes prorusse se déroulant à proximité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • giancarlo
    giancarlo     

    Mais non se sont les separatistes qui, gardant le site du crach,se tirent volontairement dessus pour faire croire que se sont eux qui ont rompu le cessez le feu,radio cia

  • benoit77
    benoit77     

    Avec cet article, ce journal, la voix de la Russie, ce sont-ils ridiculisé et décrédibilisé involontairement discréditant le discours du kremlin ou est-ce fait exprès dans le but de discréditer le discours du kremlin ?

  • Gregor
    Gregor     

    La Voix de la Russie a publié un article selon lequel les autorités de la république populaire autoproclamée de Donetsk vont cesser de coopérer avec l'OSCE dans l'enquête du crash. On voit ainsi qui veut poursuivre les combats dans cette zone.

  • Gregor
    Gregor     

    Pour demander aux Ukrainiens on sait à qui il faut s'adresser, en ce qui concerne les pro-russes ce sera beaucoup plus difficile.

Votre réponse
Postez un commentaire