En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Andreas Lubitz avait mené plusieurs recherches sur internet portant sur le suicide et la sécurité des cockpits, quelques jours avant le crash de l'Airbus A320.
 

Juste avant le crash de l'Airbus A320 de la compagnie Germanwings dans les Alpes françaises, Andreas Lubitz avait mené plusieurs recherches sur le suicide et la sécurité des portes blindées de cockpit, a révélé ce jeudi la justice allemande.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Shrike
    Shrike     

    Ce qu'il y a de curieux dans cette affaire, c'est que personne ne parle du traitement médical , les médicaments que prenait ce type qui sont potentialisés par l'altitude... Or, des médicaments comme la fluoxétine (Prozac) que l'on donne dans son cas, sont des produits qui inhibent le sens du danger personnel et banalisent l'acte de suicide chez le malade qui n'a pas la sensation de se faire du mal et de faire du mal à autrui. Des études le prouvent dont j'ai les références. Et là, personne ne songe à s'interroger sur les médecins qui l'ont suivi et traité, et leur responsabilité dans l'affaire !...

  • Shrike
    Shrike     

    Ce qu'il y a de curieux dans cette affaire, c'est que personne ne parle du traitement médicale , les médicaments que prenait ce type qui sont potentialisés par l'altitude... Or, des médicaments comme la fluoxétine (Prozac) que l'on donne dans son cas, sont des produits qui inhibent le sens du danger personnel et banalise l'acte de suicide chez le malade qui n'a pas la sensation de se faire du mal et de faire du mal à autrui. Des études le prouvent dont j'ai les références. Et là, personne ne songe à s'interroger sur les médecins qui l'ont suivi et traité, et leur responsabilité dans l'affaire !...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    LOL
    Oui, s'il vous plait, espionnez nous sur internet, c'est pour notre bien ... :)

Votre réponse
Postez un commentaire