En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un soldat sud-coréen autour du site industriel de coopération de Kaesong que les nord-coréens ont décidé de fermer temporairement à 53.000 de leurs employés
 

"La Corée du Nord sera tenue responsable de toutes les conséquences", a annoncé le ministère sud-coréen de l'Unification, après la décision de Pyongyang de fermer le complexe industriel de Kaesong.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • bubu67
    bubu67     

    C'est la guerre des nerfs, Le dictateur n'est pas à cours de ressources, très imaginatif il abat ses dernières cartes. Quand il en aura mare de gesticuler et piquer sa grosse colère, il faudra bien qu'il redevienne le petit gamin qui n'a pas d'ami pour jouer avec lui! Une fois que Kim ce sera calmé il va pleurer et faire gentiment tout ce que la communauté internationale lui ordonnera de faire.

Votre réponse
Postez un commentaire