En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'attentat de Reyhanli en Turquie samedi souligne les risques de l'engagement turc en faveur des rebelles syriens.
 

L'attentat de Reyhanli en Turquie samedi souligne les risques de l'engagement turc en faveur des rebelles syriens. Et attise les tensions entre les deux pays.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    pour les grincheux : oui. Luther 1529, les protestants. Je sais. L'an Mil, c'est une image.

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    pour les grincheux : oui. Luther 1529, les protestants. Je sais. L'an Mil, c'est une image.

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    Les guerres de religions, c'est jamais beau. "Dieu merci" si on peut dire, on en était sortis depuis quelques siècle. Peut-être faut-ils qu'ils en passent par là pour sortir de leur moyen âge... Le problème est qu'aujourd'hui, la contagion est plus rapide qu'en l'an mil...

Votre réponse
Postez un commentaire