En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Compostelle: les boîtes noires du train examinées par la justice
 

L'enquête se poursuit après le déraillement qui a coûté la vie à 79 personnes la semaine dernière en Galice. Les boîtes noires vont être analysées.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Carambar
    Carambar     

    Les italiens ont pas fait mieux : le bus était une épave....il serait parti en morceaux avant le pont....___ en suisse le conducteur a " grillé le feu ____ où va t-on ????

  • mdo100
    mdo100     

    La nouvelle mode d'attentat macif, se faire embaucher comme conducteur de train. Francisco José Garzon, 52 ans est libre, bravo il a réussi son coup.

Votre réponse
Postez un commentaire