En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les combats s'intensifient en libye
 

par Moussab al Khairalia TRIPOLI (Reuters) - Les forces du colonel Mouammar Kadhafi ont de nouveau pilonné vendredi les rebelles libyens retranchés à...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • moins de stok
    moins de stok     

    et pourquoi pas aller en Syrie et mettre cela sur le dos de l'otan et aussi partout ou les populations manifestent en grand nombre mais vraiment ils sont a coté de leurs pompes on aurait du etre plus nombreux lors des manifs pour la retraite l'otan nous aurait peut etre bombardé il y a trop de fric pour faire la guerre et trop d'armes en stok mais pas assez pour le social c'est honteux

  • smartiz
    smartiz     

    les marchands d'armes, se font: LES C..... EN OR!..... je crois, que je me suis fait insulté, pour avoir dit la meme chose, il y a quelques semaines.

  • BARAKALLAH
    BARAKALLAH     

    - Envoyer des troupes au sol serait l'idée
    la plus stupide depuis les campagnes d'Irak
    et d'Afghanistan. De plus, ma méthode reste
    dans le cadre de la résolution actuelle de
    l'ONU.(Ce qui évite une perte de temps qui
    serait mise à profit par Qaddafi pour se
    réarmer)...
    - Quand les partisans du dictateur verront
    Tripoli assiègée, ils quitteront Misrata.

  • BARAKALLAH
    BARAKALLAH     

    Methode pour en finir avec Qaddafi (et les
    dictateurs de manière générale).
    - Envoyer un ultimatum aux habitants de la
    capitale."S'ils n'ont pas quitté la ville
    dans un délai de trois jours, ils seront
    considérés commes partisans de Qaddafi et
    à ce titre risqueront les mêmes représailles
    que le dictateur.(Via Al-Jazeera).
    - Prendre des drones pour survoler Tripoli et
    cibler les objectifs stratégiques (radio,
    casernes,entrepôts d'armes et de carburants)
    pour donner un aperçu du danger encouru par
    ceux qui ne prendraient pas cet ultimatum
    au sérieux.
    - Organiser la reddition et le désarmement des
    Libyens évacués.(Cette mission doit être
    assurée par les forces rebelles).
    - Si la capitulation n'est pas effective,il
    est possible de recourir à l'utilisation
    massive de fumigénes afin de neutraliser les
    tirs des éventuels snipers. Dans ce cas, les
    rebelles équipés de tenues harmonisées aux
    couleurs des fumigénes envoyés devraient se
    rendre maîtres assez facilement de la ville.

Votre réponse
Postez un commentaire