En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Combats à abidjan
 

PARIS (Reuters) - La France, bien qu'impatiente de voir Laurent Gbagbo abdiquer face à Alassane Ouattara, n'est pas impliquée dans les combats en...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • okb
    okb     

    Cette intervention d’attaques des bases militaires s’est soldée par d’énormes pertes en vie humaine dans les zones résidentielles très proches de ces dites bases. Ne l’oublions pas. Quel non professionnalisme de ces acteurs. Apres cette sale besogne que les éléments de l’ONU vienne nt ramasser les obus et roquettes non explosés de la France restés dans ces zones résidentielles de la riviera. Ni les reporters ni les généraux n’en parlent pas car ils ne sont pas sur les lieux de combats. C’est dommage !!!!
    Implication Curieuse, Paris se voit engager et soucieuse déjà pour la mise en place de structures et agences ONG après-guerre pour la reconstruction de ce qui sera gâté. Après on taxera de détournements. Arrêtons, Arrêtons, Dieu l’Eternel nous voit

  • amene
    amene     

    Elle est fortement impliquée depuis le début de la crise si ce n’est pas elle qui a commencé.
    Qui a livré les armes ? Les complices? Pour les sous il y a des financiers. Un bon business n’est-ce pas ? Inimaginable, nous finirons par tous devenir des Saint thomas. Ce qui est sûr aucun ne parle de toutes ses victimes qui sont tombées sous les tirs, canons et bombes des ennemis de la Côte d’ Ivoire. Paris voit cela comme un exploit la destruction de quelques blindés visés au cours de ce jeu vidéo militaire organisé lamentablement sans se soucier de la zone urbaine d’Abidjan, perle des lagunes ou résident de nombreuses personnes de toute nationalité. Le non professionnalisme de ces acteurs a malheureusement détruit des vies humaines et dégâts matériels des pauvres qui ont acheté leurs villas par crédit. Qui payera ? Les généraux de ces acteurs sont cloitrés à leur base et non sur le terrain pour un QC du lamentable effort d’exercice. Il y a une implication celle de la présence de nombreux bérets verts postés aux alentours de la résidence de Cocody du PR en attente d’une décision de Paris. Cette Nuit ???? Ne parlons pas de certains politiciens dans l’hémicycle de Paris qui cautionnent cela. Nous les verrons bientôt à la célébration sur les droits de l’homme par des tapages médiatiques. Oh honte oh honte !!! L’ampleur est grande et totale car le nombre de victimes est énorme. Je ne sais pas qui s’est permis de compter ces victimes. Il n’est pas aujourd’hui conseillé de tomber malade car les hôpitaux ne fonctionnent plus. Embargo sur les médicaments oblige. Encore, il faut s’attendre maintenant aux massacres des populations par certains des 12 000 prisonniers (tous confondus) annoncés libérés de la prison dite MACA (Maison d’Arrêt et correctionnelle d’Abidjan située à yopougon dans la zone Nord d’Abidjan). Les plus coriaces ont été armés et déversés par le camp des rebelles au quartier d’Abobo PK18 dite zone rebelle. Ces coriaces non expérimentés en guerre ont pour mission de terroriser et agresser les paisibles populations restées indifférentes de la scène politique. Ils se sont dispersés par des moyens de transport en communs dans tous les quartiers et villages pro Gbagbo (Cocody, Yopougon, Adjame, Yopougon Adjamé en zone Nord et Koumassi Marcory en zone Sud). Une horde de voleurs de véhicules, pilleurs et agresseurs de domiciles. Ne nous étonnons pas. A ne pas confondre aux patriotes dont parlent les reporters dits envoyés spéciaux des presses internationales. Ces patriotes ont toujours protégé les quartiers des agresseurs par des barrages depuis l’annonce de l’arrivée de mercenaires étrangers a Abidjan pour participer à cette guerre. Malheureusement un bon nombre d’entre eux ne connaissant pas véritablement Abidjan se sont fait prendre curieusement avant l’attaque. A ne surtout pas confondre !!!
    N’étant plus en nombre suffisant à Abidjan pour l’attaque, ils ont jugé l’arrivée massive de renforts rebelles et soutien mercenaires du Nord du pays sur Abidjan pour cet Assaut dit final. Certes, leur avancée fut facile car il eut un repli de toutes les forces loyales sur Abidjan. Ils n’y avaient pas pensé. Mais à Abidjan ce n’était pas ce qu’ils avaient imaginé de trouver malgré le soutien de l’ONUCI.
    Que Dieu nous sauve

  • openmindx
    openmindx     

    Depuis 2002 , Allassane a pris les armes pour faire un coup d état , la France a empéché que l on matte la rebellion et a coupé le pays en 2 ... depuis 2002 la france est complice,
    Allassane s oppose aux recomptage des voix , des urne bourrées par de faux électeurs ( spécialité de l UMP à paris ... rappelez vous ) ... GBAGBO veut recompter , OUATARRA veut la geurre car

  • FRICKART
    FRICKART     

    Aucuns journalistes, aucun média Français n'a fait allusion aux IVORIENS morts sous les bombardements de la force Licorne française.
    POURQUOI ?

  • ROUKA
    ROUKA     

    L'ONUCI doit nous dire combien d' IVOIRIENS sont morts sous les bombardements de la France de Sarkozy. La CPI doit enquêter et demander à Sarkozy des comptes concernant ces IVOIRIENS.

  • Lyocal
    Lyocal     

    La France n'est pas impliquée !!!!!!!!!
    la France aurait même fourni des armes aux forces de Ouattara. Un membre des services du renseignement français y affirme : « On a fourni des conseils tactiques aux FRCI » (Forces républicaines de Côte d’Ivoire) mais aussi « des munitions et des Famas » (fusils d’assaut).

  • 22 les v'la
    22 les v'la     

    C'est comme si on y croyait que la France regarde faire.

Votre réponse
Postez un commentaire