En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Marie Chaton Montagne
    Marie Chaton Montagne     

    le problème de cette état, c'est qu'il n y a pas de frontière, et que l'ont peu pas se déclarer comme étant en pays et ne pas reconnaître le droit a exister et vouloir détruire son voisin.
    l'autres problème est politique, maintenant qu'il sont non-membre, sa complique tout, sans parlé des menaces d'attaqués les généreux israéliens en justice, se qui risque de paralyser le pays et durer des dizaines d’année, israel attaquera en justice les palestiniens et se sera procès sur procès.
    3)raison, il n'ya pas de gouvernement vus que le hamas, le fatah, le djiahd .... veulent tous le pouvoirs!
    4)comflit diplomatique beaucoup plus important.
    5)si il y a un attentat, ou des rocket(se qu'il se passe actuellement)qui tue ou blesse des grecs sela provoquera des réactions démesuré et provoquera des comnflit et des conflit

    encore des raison.... :D demander leurs vous même, ou faites preuve d'imagination..

  • olivierM
    olivierM     

    le problème c'est que nous n'avons pas d'informations détaillées de la part de Mme Clinton qui expliquent le caractère contre-productif de cette reconnaissance. Comme tout le monde s'accorde (américains inclus) à dire que la solution passe par deux Etats, c'est un pas en avant.

Votre réponse
Postez un commentaire