En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Accalmie provisoire à moscou
 

La fumée qui pèse sur Moscou depuis trois semaines se dissipait mercredi sous l'effet de vents forts.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • NICPA
    NICPA     

    Je suis étonnée que vous ne parlez pas beaucoup des incendies dévastatrices en Russie, et surtout que l'Europe ne part pas aider à les éteindre. Les sites nucléaires sont proches, c'est dangereux pour tous. On parle des inondations au Pakistan (il y en a tous les ans) de la moussons en Inde (comme tous les ans) mais là, on ignore (presque) la Russie et l'Ukraine si proches de nous.merci de le dire.

  • passigali
    passigali     

    Voilà ce qui arrive, quand on néglige l'environnement : le gouvernement russe s'est débarrassé de la gestion des forêts, refilant le problème aux régions sous-équipées. Le gouvernement de Putin (comme la Chine) a fait barrage aux mesures pour combattre le réchauffement climatique, car il espère qu'une augmentation de la température permettrait de rendre accessibles des matières premières qui sont actuellement inexploitées à cause du permafrost, espérons que la canicule leur remette les idées en place. Grotesque, Putin qui fait son numéro aux commandes de son bombardier d'eau, n'acceptant qu'au compte-goutte l'aide internationale qui s'est manifestée depuis plusieurs jours. Vieux réflexe de l'ère Soviétique ou fièreté mal placée ? J'espère que les russes réagiront.

  • toto6
    toto6     

    le ciel se degage ? que respire t'il ? que recoivent ils sur la peau ? 4000 hectares de foret radioactive brule depuis juillet et personne ne bronche ! il faut se reveiller ! ça ne va pas rester chez eux !et nous qui venerons le nucléaire sommes nous pret? je veux dire les centrales sont elles pretes à affronter les derèglements climatique jusqu'à qu'elle point ?

Votre réponse
Postez un commentaire