En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi, à Rome, le 24 novembre 2014.
 

En représailles à la décapitation, par l'Etat islamique, de 21 chrétiens coptes d'Egypte, Le Caire a bombardé plusieurs positions du groupe jihadiste en Libye, ce lundi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • la grenade
    la grenade     

    faut les prendres en tenaille en se ralliant avec tout les pays volontaire a combattre ses fous qui se disent de dieu , mais de quel dieu

  • Jean Aimarre 2.0
    Jean Aimarre 2.0     

    Bravo ! Excellente réaction des autorités Egyptiennes.
    L'emprise des "frères musulmans" sur ce grand pays n'est plus au goût du jour !
    Prenons exemple sur ce pays et la Jordanie qui ne tergiversent pas quand l'EI, s'en prend à leurs ressortissants !

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Respect total à l'armée Égyptienne, bravo pour leur réactivité !
    Raison de plus pour applaudir le fait qu'on leur vende nos avions de combat Rafales.

Votre réponse
Postez un commentaire