En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des chars de l'armée syrienne pénètrent à daïr az zour
 

AMMAN (Reuters) - Des chars de l'armée syrienne sont entrés dimanche à Daïr az Zour, dans l'est de la Syrie, rapportent des témoins. "Des...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Terville
    Terville     

    Quel drôle de question? Il y a en ce moment en Syrie une opération de déstabilisation du régime alaouite de Bachir al-Assad à cause de son caractère laïc. Comme dans toutes les guerres que mènent les américains donc généralement l'AIPAC, ils privilégien le partie islamiste comme en Afghanistan où les américains sont à l'origine de la création des Talibans avec les Pakistanais, comme en Irak où le gouvernement laïc de Saddam Hussein a été remplacé par une guerre civile religieuse, comme en Libye où les forces occidentales soutiennent les djihadistes de Bengazi, comme en Côte d'Ivoire où la France soutient un Président musulman à la place d'un chrétien, comme en France où son islamisation s'amplifie de jours en jours,etc..
    Actuellement la Syrie fait face à une entreprise subversive initié par les américains, les israéliens et leur copain wahabites d'Arabie Séoudite. Le gouvernement syrien a arrêté des individus qui avaient traversé la frontière (c'est la raison pour laquelle la soi-disant révolte populaire se passe toujours dans les villes frontalières) pour tirer à la fois sur la foule manipulée et à la fois sur la police entrainant ainsi une réaction. Les individus qui ont été arrêtés par les forces syriennes de sécurité sont de onze nationalités (des libanais, des palestiniens, des saoudites, des irakiens, des jordaniens, ...)
    La différence entre l’Egypte et la Syrie, est dans le fait qu’en Syrie, les minorités (alaouites, druzes, kurdes, chrétiennes…) se chiffrent à 40% du total de la population. Elles ont goûté à la laïcité et font non seulement partie du gouvernement du pays, mais en sont la partie la plus importante. Elles sont bien armées et beaucoup de sunnites de la majorité ainsi que les réfugiés palestiniens les appuient à cause de leur défense des droits palestiniens et arabes, contre les agressions et injustices israéliennes, en Cisjordanie, à Gaza et aux frontières. Le gouvernement ne peut donc pas être renversé sans une très longue et très meurtrière guerre civile et confessionnelle.
    Une guerre civile en Syrie entrainerait automatiquement la Turquie à cause du problème kurde et parce qu'il soutiendraient les frères musulmans sunnites. L'entrée en guerre de la Turquie pour soutenir les sunnites obligeraient les turques à pousser vers le sud à la frontière irako-syrienne où vivent beaucoup de sunnites et permettrait de remplacer l'axe chiite est-ouest par un axe sunnite nord-sud, ce qui priverait l'Iran d'un soutien essentiel. Une fois le visage de la Syrie remodelé, les sionistes américains et les gouvernements d'occupation sioniste européens pourront déversés leurs bombes sur l'Iran.

  • didi29
    didi29     

    Sommes-nous tous des assassins ?

Votre réponse
Postez un commentaire