En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Ivanka Trump, le 27 juin 2017, à Washington
 

Cette prise de position la démarque de Donald Trump, vivement critiqué pour sa réaction aux violences qui ont endeuillé un rassemblement de l'extrême droite la veille à Charlottesville.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Même quand on critique les néo-nazis on est censuré ici, vivement qu'une IA objective remplace tous ces modérateurs engagés et manipulés par leurs pulsions et convictions profondes.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Je n’ai jamais compris comment les individus nationalistes de pays ayant combattu l'Allemagne nazie, pouvaient se déclarer patriotes tout en affichant une sympathie profonde pour l'idéologie et le folklore du 3e Reich.

  • PlusZero
    PlusZero     

    il esr évident qu'elle prend la parole car son cher papa est incapable de la faire puisqu'il est d'accord avec les néo-nazis et autres du même genre...

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à PlusZero)

    C'est un suprématiste blanc lui-même, la plupart des choses qu'il reproche à Obama sont motivées par autre chose que les faits concrets, j'me comprends.

Votre réponse
Postez un commentaire