En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Centrafrique: un millier de morts dans les violences, les atrocités se multiplient

Mis à jour le
Des miliciens anti-balaka (anti-machettes) en séance d'entraînement, le 17 décembre, à Bangui.
 

Malgré l'intervention des forces françaises sur place, les violences quotidiennes se poursuivent en Centrafrique. Près d'un millier de personnes auraient été tuées depuis le début du mois, dans les représailles inter-religieuses.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Nicolas 84
    Nicolas 84     

    ça fait des années que les guerres musulmans /reste des religions se mettent dessus... Jusqu’à maintenant, on ne disait rien, ça décapite a tour de bras au nom de la foi, et PERSONNE d’Europe ne bouge... maintenant que les gens réagissent et commencent a ne plus avoir peur de repondre, on y va... je suis pas pessimiste, mais pour moi, ça annonce la France de dans quelques années... bonne chance a tous !

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Je suis d'accord sur tout sauf sur la partie singe car de dire cela en France cela coute très très cher de nos jours.....

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Chronologiquement les seleka, groupe armé qui a pris le pouvoir, ont été les premiers à commettre des exactions contre des civils chrétiens. Suite à quoi les milices anti balaka se sont formées. De toute évidence le nouveau président autoproclamé (dans al plus grande tradition démocratique africaine) Michel Djotodia, qui est aussi le chef du seleka ne sait pas ou n'a pas envie de tenir ses troupes. Si on réquisitionne les armes à feu des milices on ne confisquera pas les machettes des seleka (c'est à dire les armes qui ont servi à commettre leurs exactions) car ce sont aussi des outils. On ne désarmera pas non plus l'armée, la police, dirigés par le seleka. On va surtout désarmer les milices de défense. On va les livrer en pâture aux islamistes. Hollande doit clarifier ses intentions à ce sujet. La France ne doit pas envoyer son armée pour être complice de génocide.

  • tistou
    tistou     

    Je suis heureux de ne pas être le seul a penser cela , c'est malheureux mais c'est la triste réalité

  • Raimu 30
    Raimu 30     

    En Centrafrique on assiste à des batailles de singes fous. Mais on est obligés d'y aller à cause du nucléaire et des diamants industriels. La solution c'est donc de mettre 10000 hommes là-bas et de faire régner la terreur pour qu'ils se calment. Ces gens n'ont pas l'habitude de raisonner en hommes civilisés. Il leur manque encore trois ou quatre siècles d'apprentissage de la Civilisation.

  • lillois
    lillois     

    il faut armer les milices mécréantes,et éliminer

  • rumeur
    rumeur     

    faites donc rentré nos soldats ! cela ne nous regarde pas , qu'ils se débrouillent seul ! comment faisaient-ils , il y a 20 ans ? je ne me mêle jamais des affaires de mon voisins , alors Hollande fait pareil !

  • joel the clone
    joel the clone     

    Heureusement que maintenant on a les militaires pour faire des photos .....

Votre réponse
Postez un commentaire