En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Dans ce conflit, caractérisé par des représailles entre milices armées et des affrontements confessionnels, la première difficulté réside dans l'identification claire de l'ennemi.
 

La mort de deux soldats français, dans la nuit de lundi à mardi, en Centrafrique, relance les interrogations autour de l’opération Sangaris. A-t-on sous-estimé l’ampleur de la mission et les risques ?

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • Yamaguchi Gumi
    Yamaguchi Gumi     

    Si le prix à payer pour l'exploitation minière dans ces pays est d'y envoyer une armée nationale pour jouer au gendarme, alors les USA, la Chine et une grosse partie des pays européens doivent envoyer leur soldats en Afrique. Merci mais je me renseigne avant d'écrire ;)

  • Colentonio69
    Colentonio69     

    EXCELLENT COMMENTAIRE @ Chapeaubas

  • Colentonio69
    Colentonio69     

    Bien vu. Depuis que je dis la même chose'

  • Colentonio69
    Colentonio69     

    Je l espere

  • Colentonio69
    Colentonio69     

    + 1000

  • franciseure
    franciseure     

    nos soldats Français n'ont' ils pas été déployés pour sécuriser les villas de nos ressortissants français?

  • franciseure
    franciseure     

    Elle n'a pas été sous estimée, elle n'a pas été estimée du tout au dire de Le Drien. Il ne sait pas combien elle va nous couter ni nous couter il attend la fin du conflit pour faire les comptes.

  • mirabelle
    mirabelle     

    Toujours l'isolement de nos soldats .quelle est belle EUROPE ,bon sa motivera les français pour aller voté au européenne pour sanctioné l'Europe

  • jouvance
    jouvance     

    Il a envie de se faire mousser, " MOI JE" oui, il faut que nos jeunes, nos soldats rentrent chez eux

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    @gussaoc cette intervention ne semble aujourd'hui justifiable que parce que les médias l'ont correctement vendu à l'opinion publique. A se demander ce qui était considéré comme la priorité des rédactions de presse quand les communautés chrétiennes étaient gentiment massacrées à la machette.

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire