En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une rue de Bangui, en Centrafrique, vendredi 22 mars.
 

Les rebelles centrafricains de la coalition rebelle Séléka ont annoncé samedi leur entrée dans Bangui. Ils demandent au président François Bozizé de quitter le pouvoir. Paris incite les ressortissants français à rester chez eux.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • prob5763
    prob5763     

    Pourquoi la France interviendrait-elle? Les rebelles sont rebelles à quoi? Le Centre-Afrique , tout comme le Mali, sont des pays qui n'existent que sur le papier et dont le gouvernement n'a aucune légitimité. Les rebelles ne sont pas plus illégaux que les gouvernementaux.

  • Derek Zoolander
    Derek Zoolander     

    Visiblement personne de haut placé en France et aucun lobby n'a d’intérêts là bas pour que l'on intervienne

Votre réponse
Postez un commentaire