En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Centrafrique: "Le dispositif militaire évoluera", explique un député
 

Le Parlement français est appelé à voter ce mardi la prolongation de la mission de la force militaire française déployée depuis décembre en Centrafrique, sur fond d'interrogations sur les risques d'enlisement dans ce pays.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Al Azar
    Al Azar     

    D'ailleurs au XIX° siècle l'Afrique fut colonisée par des gouvernements socialistes (J. Ferry etc...). Ils venaient "civiliser" ces pays ! On voit le résultat, 55 ans après leur indépendance ! Les chinois vont prendre la relève, c'est déjà fait dans d'autres pays ! Et ce ne sont pas des sentimentaux, eux !

  • Al Azar
    Al Azar     

    Le nouveau pot d' Obama se félicitant de la coopération France/USA au sein de l'OTAN ! (Hollande était monté au créneau lorsque Sarko avait fait réintégrer la France et ce avec un discours d'une violence et d'une véhémence à nulle autre pareille!). Maintenant le président...moi...je...la Françafrique c'est fini est de retour reniant ses promesses, une fois de plus, et qui a eu le "plus beau jour de sa vie" au Mali, va guerroyer en Centrafrique pour que les Américains viennent ensuite tirer les marrons du feu. Il nous emmène dans un bourbier inextricable qui va durer 10 ans minimum. C'est le retour de la France en Afrique, mais c'est la gôche morale qui le fait, ça change tout !

  • Al Azar
    Al Azar     

    Un ami Libanais me communique depuis Bangui : Dans le quartier PK-12, à la sortie nord de Bangui, une unité de soldats français est positionnée jour et nuit pour éviter tout affrontement entre des musulmans traumatisés et des chrétiens qui veulent les bouter hors de Centrafrique. Sur la route menant au nord, au sommet d'une petite colline, le check-point français. Des chars Sagaie et leur canon de 90 mm, une barrière, des sacs de terre pour fortifier la position, des soldats en armes. Au-delà du check-point, un no man's land : 200 mètres d'une route noircie par des pneus brûlés et bordée d'échoppes abandonnées. Un peu plus loin, un petit millier de musulmans attendent devant leur maison de fuir Bangui. Au sud du check-point, des milliers de chrétiens, en position de force, veulent les chasser. Quelque 80 soldats français se relaient pour faire tampon entre les deux communautés 24 heures sur 24. Fusil d'assaut Famas en main, le capitaine Fabien parle d'enclave musulmane qu'il faut protéger, « comme c'est le cas dans plusieurs quartiers de Bangui ». « Actuellement, aucun musulman ne se risque à passer et aucun chrétien non plus. Ici, on garde les gens pour qu'ils soient protégés, chacun de leur côté », dit-il.

  • Al Azar
    Al Azar     

    Tout a commencé en 2013, dans l'indifférence totale de Hollande quand les milices musulmanes de Seléka venues du nord ont mis le pays à feu et à sang, violant et massacrant les civils dans les villages chrétiens, jusqu'à prendre Bangui. Une fois installées dans la capitale, les musulmans Séléka ont poursuivi leurs exactions sous l'égide de Djotodia et ses fantoches, les mêmes, repoussés par l'opération Sangaris on poursuivi leurs tueries en se repliant vers le Tchad ! En réponse, les milices chrétiennes anti-balaka ont ciblé les civils musulmans à leur tour ! Voilà la chronologie des évènements rétablie ! Je ne juge pas ! Rien que les faits rétablis !

  • choppaul
    choppaul     

    Je me trompe peut-être, le monde, entre dans une guerre de religions.

  • Shrike
    Shrike     

    Oui, mais contrairement aux courageux Ukrainiens, on continue à supporter les inepties de Moâ-Président !!! A qui la faute alors ? Hein ?

  • lio73
    lio73     

    Encore, une action d'HOLLANDE pour montrer que la France est capable de rétablir l'ordre dans tous les pays, mais là il s'est "planté", encore des dizaines de millions d'euros, que nous n'avons plus, dépensés pour son prestige. Et cerise sur le gâteau l'envoi de gendarmes dans ce pays, alors que chez nous, dans nos campagnes, une hausse de 60 % des vols, sans parler dans les villes, super le socialisme.
    Il faut arrêter, les autres pays européens l'ont compris, sauf super-général, devinez qui.

  • Shrike
    Shrike     

    NOS soldats sont en danger ! Ils suscitent la haine des chrétiens qui pensent qu'ils protègent les musulmans, et celle des musulmans qui pensent qu'ils protègent les chrétiens. C'est intenable et ça va finir dans un bain de sang. LAISSONS AUX PEUPLES LA LIBERTE DE DISPOSER D'EUX-MEMES !!!Marre des bobs qui veulent paraître humains en voulant jouer aux arbitres alors que chez nous c'est le bordel. Et nous n'avons pas les moyens de ce luxe ! Cela nous coûte très cher et ce ne sont pas les Centrafricains qui vont nous rembourser ; les Africains ne le font JAMAIS. Laissons les Africains régler leurs problèmes et occupons-nous des nôtres. La journaliste qui a interviewé Lelouche est d'un niveau lamentable ; un gamin de l'école primaire aurait eu des questions et réactions plus sérieuses. Nous avons des journaleux dans ce pays qui sont des p'tits rigolos ! M'enfin quand est-ce que dans ce pays on va avoir des comportements intelligents ?!!!

Votre réponse
Postez un commentaire