En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un enfant-soldat pose le 25 mars 2013 devant le palais présidentiel centrafricain, à Bangui.
 

L'Unicef vient en aide à ces enfants centrafricains, forcés de prendre les armes pour le compte de milices. Elle a réussi à en extraire plusieurs centaines jusqu'à présent, mais craint une montée du phénomène.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • sasha45
    sasha45     

    Quelle lâcheté de la part des adultes de mettre des enfants en première ligne dans leur conflit et d'en faire des assassins alors qu'ils devraient les protéger... et ça se dit des hommes alors qu'ils ne sont que la lie de l'humanité !

Votre réponse
Postez un commentaire