En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
12% des soldats seraient revenus de Centrafrique avec des troubles psychologiques.
 

Cinq soldats français vont être entendus ce jeudi par leur hiérarchie après avoir violemment agressé un vendeur de rue en Centrafrique. Pour tenter d'expliquer cet accès de violence, la défense des militaires invoque l'impact de l'opération Sangaris sur le mental des soldats.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire