En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Menace de recours à la force contre le gouvernement gbagbo
 

Par Bate Felix et Camillus Eboh ABIDJAN (Reuters) - Les chefs d'Etat de la Communauté économique de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) ont menacé...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • soucoucou
    soucoucou     

    que veux la cedeao la france etc.. quol nous laisse en paix nous avons choisir notre president et ces monsieur laurent Gbagbo et pas ce alasane ok donc laisser nous que veux sarkozy il a la france et nous la cote d'ivoire ok

  • tahitacoumi
    tahitacoumi     

    Déjà 200 martyrs pour un pays qui ne gardera pas sans doute l'esprit de démocratie bien longtemps ou une semi-démocratie .ON NE PEUT QUE PRIER POUR EUX ! ! ! .

  • DigneIntello
    DigneIntello     

    Jusqu'à preuve du contraire, la reconnaissance d'un President élu dans chaque pays, France et USA compris, est faite conformément à sa constitution de ce pays! Pas par des organismes extrieurs! Donc vous pouvez attendre avec vos 54% que Youssouf Bakayoko est venu lacher sans détails dans un hotel! Du coup l'UE qui voulait plus de détails lors du 1er tour se dit satisfaite...

  • DigneInello
    DigneInello     

    C'est une vraie honte d'entendre un Président comme Blaise Compaoré qui a assassiné son ami pour accéder au pouvoi parler de trainer les autres devant des tribunaux! En plus une honte pour des Africains de vouloir faire la guerre sur leur continent à la place de Sarkozy et une soit disant communauté internationale

  • dioufa
    dioufa     

    Avant que la misère et le désordre totale s'installe, la fourniture de matériels et de logistique au vainqueur de élection avec 54 % des électeurs valide par ONU et la cedeao et toutes les organisations démocratiques sauf les dictatures bien sur ! , afin de chasser ce dictateur de Gbagbo

Votre réponse
Postez un commentaire