Espagne : les nationalistes catalans reculent face à la gauche indépendantiste

Selon un premier sondage, la coalition du président de la région Arthur Mas serait gagnante mais en recul, tandis que la gauche indépendantiste gagnerait du terrain.

AFP
Le 25/11/2012 à 20:23
Mis à jour le 25/11/2012 à 21:00
Le président de la région et chef de file nationaliste, Arthur Mas (LLUIS GENE / AFP)

Les élections anticipées en Catalogne verraient la victoire de la coalition nationaliste CiU du président de la région Artur Mas, selon le premier sondage sortie des urnes publié dimanche après les élections. Mais la CiU enregistrerait toutefois une baisse, tandis que la gauche indépendantiste connaîtrait une forte poussée.

La CiU obtiendrait entre 54 et 57 sièges contre 62 lors des élections de 2010.L'ERC (gauche indépendantiste) gagnerait entre 20 et 23 sièges, contre 10 en 2010, selon un sondage diffusé par la télévision publique catalane.

>> A lire : les enjeux du scrutin catalan

La puissante région du nord-est de l'Espagnol élit son Parlement de manière anticipée. C'est le chef de file nationaliste Artur Mas, président de la Catalogne, a fait le pari du conflit ouvert avec le pouvoir central en convoquant un scrutin deux ans avant la date prévue. Son espoir est d'obtenir une majorité absolue et avancer, dit-il, vers un "Etat souverain".

Avant le scrutin, il a déjà promis aux 7,5 millions de Catalans un référendum sur l'autodétermination dans les quatre ans.

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?