En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Refractix
    Refractix     

    Comme pour la Catalogne, et aussi l'Ecosse et la Flandre, ce genre de trouble politique risque de se produire dans avenir proche en France si l'on n'y prend pas garde. C'est la politique des «Euro-régions» de l'UE qui se cache derrière. Comme le dénonce l'UPR, celle-ci consiste en un transfert massif des pouvoirs nationaux vers les régions, en parallèle du transfert de souveraineté vers l’UE afin de vider de substance les états.

  • huppé ère
    huppé ère     

    Mariano Rajoy doit prendre Artur Mas très au sérieux car ce dernier a dit avoir des "alliés"!

    Mariano Rajoy devrait visionner la conférence de François Asselineau de l’Union Populaire Républicaine expliquant le mécanisme de démantèlement des nations au profit d’euro-régions sous contrôle de la commission européenne, de la BCE et de l’OTAN : « Les euro-régions : Allons-nous laisser démanteler la France ? » minilien.fr/a0pjci
    S’il n’agit pas fermement, l’UE aidera la Catalogne d’une manière ou d’une autre notamment sous couvert des langues régionales avec la charte des langues minoritaires du Conseil de l’Europe mais aussi des Groupements Européens de Coopération Territoriale (et surtout Transfrontalière). Il y a fort à parier qu’Artur Mas se tourne sous peu vers la Catalogne française pour la soulever.

Votre réponse
Postez un commentaire