En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Khieu Samphan, ancien chef de l'Etat du "Kampuchéa démocratique".
 

La deuxième volet du procès contre deux responsables khmers rouges s'est ouverte au Cambodge mercredi. Les octogénaires comparaissent depuis 2011 pour leurs responsabilités dans les atrocités commises entre 1975 et 1979 mais nient toutes les charges.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Collin
    Collin     

    Une bonne chose les communistes doivent enfin payer leurs crimes, crimes contre l'humanité !

Votre réponse
Postez un commentaire