Californie : un virus mortel sévit à Yosemite

Six visiteurs du Parc national de Yosemite ont été contaminés par l’Hantavirus, colporté par les rongeurs. Deux personnes sont mortes.

Magali Chalais
Le 01/09/2012 à 14:23
Mis à jour le 01/09/2012 à 16:02

Virus mortel à Yosemite : une Française témoigne


Le nombre de visiteurs du célèbre parc national de Yosemite (Californie) infectés par un virus rare, colporté par les rongeurs, s'élève désormais à six, dont deux cas mortels, ont annoncé des responsables jeudi 30 août, lors d'un point d'information sur ces contaminations. Cette annonce fait suite à un appel à la vigilance, mardi, lorsque les autorités américaines avaient fait état de deux morts suite à un syndrome pulmonaire à hantavirus (SPH).

Plus tôt dans la semaine, les autorités de Yosemite avaient déjà fait fermer toutes les cabanes dans une partie du "Curry Village", plaque tournante pour les visiteurs qui séjournent dans la vallée de Yosemite, au coeur de ce parc spectaculaire visité chaque année par des millions de personnes.Le Service des parcs nationaux (SPN), a écrit aux quelque 2.900 personnes qui ont séjourné dans la zone de campement de Boyston entre le 10 juin et le 24 août, les incitant à surveiller l'apparition de symptômes du syndrome pulmonaire à hantavirus.

L'incubation de la maladie peut aller jusqu'à six semaines après l'exposition au virus, habituellement lors d'un contact avec l'urine, les excréments ou la salive de rongeurs infectés, en premier lieu les souris sylvestres.

Fièvres et douleurs

Le Département de Santé publique de Californie (DSPC) a fait état de quatre nouvelles infections jeudi, portant le total à six. Un habitant de Pennsylvanie et un autre de Californie sont morts, trois ont pu être soignés et le dernier est actuellement hospitalisé mais son état de santé s'améliore.

Le chef du DSPC, Ron Chapman, a indiqué que ses services ainsi que ceux du SPN travaillaient avec les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies afin d'enquêter sur cette recrudescence de cas à Yosemite "et réduire le risque que d'autres visiteurs puissent le contracter". "Le DSPC continue à suivre les cas de syndrome pulmonaire à hantavirus concernant des visiteurs du parc national de Yosemite", a-t-il ajouté.

L'hantavirus est une infection rare mais sérieuse et une prise en charge médicale rapide est "cruciale" pour limiter ses effets. Elle se caractérise, à ses débuts, par de la fièvre et des douleurs, mais peut rapidement devenir une maladie mortelle, a indiqué que le SPN. Depuis que la maladie a été identifiée en 1993, une soixantaine de cas ont été diagnostiqués en Californie et 587 au total aux Etats-Unis. Près d'un tiers des malades en sont morts.

Toute l'actu International

La question du jour

Etes-vous pour l'instauration d'un forfait aéroport pour les taxis?