En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
A Burundian police officer stands guard in a street in the Burundian capital on July 6, 2015 in the wake of a crisis surrounding President Nkurunziza's bid to stand for a third consecutive five-year term in office. Nkurunziza's bid is branded by opponents as unconstitutional and a violation of a peace deal that brought an end to years of civil war in 2006. AFP PHOTO / Landry NSHIMIYE
 

Alors que les violences à caractère ethnique se multiplient depuis la répression d'avril, dix-sept nouvelles personnes ont été arrêtées au Burundi, dont deux journalistes étrangers placés en détention.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire