En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le lieutenant-colonel Isaac Zida s'est autoproclamé chef de l'Etat burkinabé, samedi. Après que, vendredi, le général Nabéré Honoré Traoré a fait de même..
 

Son rival, le général Nabéré Honoré Traoré, a reconnu sa défaite.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Colibrick
    Colibrick     

    Le-Message pour une Constitution d'origine Citoyenne.
    3/6 L’élection n’est pas la démocratie :
    - L’élection permet essentiellement de choisir parmi des candidats déjà présélectionnés par des partis politiques
    - Une campagne électorale coûte cher, se faire élire coûte très cher, le soutien de puissances d’argent est indispensable
    - Obtiennent donc des pouvoirs sans contre-pouvoir les membres d’une caste politique qui forment une oligarchie et sont redevables de leur élection à des puissances d’argent
    - La démocratie athénienne n’utilisait pas l’élection mais le tirage au sort pour choisir ses représentants
    - De plus la véritable démocratie confiait des pouvoir limités à ses représentants pour un mandat court
    - Et enfin la véritable démocratie organisait des contre-pouvoirs efficaces
    Conséquence de ces institutions et du tirage au sort en particulier, la démocratie athénienne a permis pendant 200 ans que les pauvres soient toujours au pouvoir. Sans l'empêcher de prospérer.
    L’élection est utilisée en France depuis 200 ans et a toujours provoqué mécaniquement le résultat inverse : le pouvoir des riches toujours, le pouvoir des pauvres jamais. Vous en subissez chaque jour les conséquences.
    Elle n’a jamais été un outil démocratique et pourtant nous vouons un culte quasi religieux à l’élection.
    Le principe de l’élection des chefs (qui devraient être nos serviteurs) est inscrit dans notre Constitution, la loi supérieure du pays [donc au coeur du problème].

    vico
    vico      (réponse à Colibrick)

    Les africains sont les champions toutes catégories lorsqu'il s'agit de jouer les cadors d'operette. Heureusement que le ridicule ne tue pas.

Votre réponse
Postez un commentaire