En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les manifestants défilent sur la célèbre plage de Copacabana, à Rio de Janeiro, dimanche 15 mars.
 

Des dizaines de milliers de Brésiliens ont manifesté dimanche dans les principales villes du pays pour réclamer le départ de la présidente de gauche Dilma Rousseff, cible d'une grogne montante en raison de la crise économique et du scandale de corruption Petrobras qui ébranle sa majorité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Facebook-10206361011569325
    Facebook-10206361011569325     

    C'est faux, même pas 240mil... la Globo n'a pas honte de reproduire ces histoires ailleurs, déjà que au Brésil elle raconte ces âneries et manipule les gens depuis toujours? A quand la fin de ce sale monopole médiatique? Vous connaissais la raison de toute cette histoire, mes amis? Tout ça as bien un nom, mes amis: pré-sal (pétrole, argent, comme vous voulez!).

    Destituer une présidente que vient à peine d'être réélue? Et non, il n'y a pas des fondements juridiques pour un impeachment, c'est son des gens mécontent des résultats des élection, de gens que veulent à tout prix imposer ces volontés, ces intérêts, c'est anti démocratique et nous ne devrons pas accepter.

    L'affaire HSBC (swissleaks!) est trois fois plus important que l'affaire Petrobras, et personne ne se manifeste, ça n’intéresse pas au Bourgeois de la riche São Paulo, bien sur. C'est scandaleux, c'est mal honnête, c'est honteux, c'est malheureux.
    PS.: l'offre c'était de dix real de l'heure pour ceux qu'on participer de la manifestation hier.

    Le Brésil est sous forte influence des USA et c'est facile à comprendre les raisons pour qu'ils financent un coup d'état, pour destituer la presidente... une fois que le pays saura sous la gestion des "fidèles compagnons", les Etats-Unis feront comme autre fois, a nous diter les règles à suivre, nous exploiter, après, avec une économie faible e déstabilisé, ils nous "achète" la Petrobras pour trois morceaux de pain et prend possession du pré-sal. Simple et logique à comprendre.

  • Lene
    Lene     

    Il ne est pas seulement le droit proteste aujourd'hui! Tous les Brésiliens outrés par le vol de deniers publics. Je ne suis par de droite et ce gouvernement corrompu ne me représente pas!

Votre réponse
Postez un commentaire