En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un Nigérian tient un flyer appelant à la libération des lycéennes enlevées, le 9 mai 2014, à Abuja.
 

ÉDITO - Enlevées il y a un mois par les islamistes de Boko Haram, les lycéennes nigérianes n'ont toujours pas été retrouvées.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Sienner
    Sienner     

    J'espère que vous n'êtes pas cher payé pour torcher un tel article rempli de platitudes, d'évidences et de suppositions non étayées. Non que ce soit faux, puisque vous enfoncez essentiellement des portes ouvertes, mais ça tient de la brève de comptoir. Quoique en effet c'est bien au niveau de la presse actuelle.

  • valgego
    valgego     

    Enfin un article intelligent sur le sujet , épuré des sensibleries et des supputations occidentales à l'égard des actes , et évaluant enfin leurs causes et leurs conséquences , que les " bons apôtres " à l'affût de publicité , et soucieux de ne jamais être en reste , seraient bien inspirés de lire avant de se produire en gesticulations , n'est-ce pas mesdames Obama , Royal et autres ........

Votre réponse
Postez un commentaire