En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les boîtes noires du vol af447 vont livrer leurs premiers éléments
 

PARIS (Reuters) - On en saura plus ce vendredi sur les circonstances de la catastrophe du vol Rio-Paris, même si le gouvernement français a averti...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • experto
    experto     

    et?...la conception même de l'avion qui fait que sans information cohérente des sondes de vitesse l'ordinateur de bord "disjoncte" et que les pilotes sont "aveugles" ET "trompés" en manuel..
    mais de là à expliquer le cabrage de l'avion jusqu'à 38000 pieds!? ..mystère!
    L'on peut penser aujourd'hui qu'il "suffisait" de maintenir le cap, l'altitude et l'assiette de l'avion pour passer la zone de turbulence... ensuite descendre pour tenter de dégivrer les sondes... et/ou chercher et demander un aterrissage d'urgence!!
    Conclusion, un tel accident peut se reproduire n'importe quand dès lors que l'électronique se substitue totalement à un contact entre le pilote et l'environnement extérieur..
    Paix aux victimes.

  • smartiz
    smartiz     

    TOUTES LES SONDES EXTERIEURES? auraient givré toutes en meme temps, coupant tous le parametrage automatique de l'avion le faisant passer en manuel avec des instruments fous!... OK! ce qui veut dire( en bon français)c'est DONC bien a cause des sondes que la catastrophe est arrivée.

Votre réponse
Postez un commentaire