En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Boeing disparu: les derniers mots du copilote intriguent
 

Selon les enquêteurs, les derniers propos enregistrés dans le cockpit, "Et bien, bonne nuit", ont été prononcés par le copilote, Fariq Abdul Hamid.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Titi Potter
    Titi Potter     

    Ta réflexion est en sommes tout à fait logique mais à mon avis, tu n'es pas le 1er à avancer cela. J'y connais rien en aviation mais si tout membre d'équipage peut couper le transpondeur, c'est pas juste pour faire mumuse. Ca doit être autorisé pour une bonne raison qui nous échappent.

  • pollux06
    pollux06     

    Je ne comprends pas ,on se pose des questions alors que le copilote s'appellait fariq!!!!!

  • Saladelle 30
    Saladelle 30     

    Moi, j' ai un petit simulateur de vol sur mon Ordi, car je suis Pilote Privé . Je rigole bien avec , je me suis entraîné à passer sous le Golden Gate Bridge de San Francisco, et c'est stressant. Je ne me suis encore jamais cassé la figure sur mon Simu , mais on s'y croirait, et quand je prends les commandes de mon Cessna 182, c'est pareil! Mais il ne me viendrait jamais à l'esprit d'aller m'entraîner pour faire casser la gueule à mon petit avion quand j'emmène des passagers.

  • le sud
    le sud     

    On nous dit qu'en matière de liaisons entre un avion a le sol,il y a le transpondeur et le système ACARS;tout les deux pouvant être neutralisés par les pilotes.Il est incompréhensible que de nos jours, les avions ne soient pas équipés d'un système GPS permanent qu'il serait impossible de déconnecter de la part de l'équipage, et qui donnerait la position exacte de l'appareil en temps réel, du décollage a l'atterrissage quel que soit l'altitude.Cela éviterait a des pilotes mal intentionnés, de pouvoir voler a basse altitude hors de portée des radars,sans être repérés.En plus en cas de crash ça permettrait de repérer la position exacte de l'avion lors de l'impact que se soit sur terre ou sur l'eau des océans....

  • AA64
    AA64     

    Un pilote qui a un... simulateur de vol chez lui!
    Ceci est un indice très troublant...

  • Le cri du peuple
    Le cri du peuple     

    aurons-nous sous peu une demande de rançon pour la libération des passagers....?....

  • choppaul
    choppaul     

    La coupure du transpondeur, ne devrait pas être possible par l'équipage.

Votre réponse
Postez un commentaire