En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'armée de l'air indonésienne participe aux opérations de recherche du Boeing 777, le 13 mars 2014.
 

Selon des médias américains, le Boeing 777 de la Malaysia Airlines, disparu il y a près d'une semaine, aurait envoyé des signaux automatiques à un satellite pendant plusieurs heures après sa disparition, ce qui signifierait qu'il a continué à voler pendant ce laps de temps.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • booboo
    booboo     

    personne ne nous parle des extras terrestres, c'est qu'ils sont méchants ces bougres !!!!

  • booboo
    booboo     

    personne ne nous parle des extras terrestres, c'est qu'ils sont méchants ces bougres !!!!

  • eric18
    eric18     

    qui dit qu'il est toujours sur la planète terre,il est est sur une autre planète tout simplement

  • rebelle80
    rebelle80     

    Info de Laurence Haïm sur itéle, il y a eu cette semaine le procés d'un gendre de Ben Laden (badat? pas certaine de l'orthographe) qui a affirmé qu'il y avait des groupes terroristes en Malaisie, implantés en début 2000 par ben laden) !!!!!!!!!!

  • RAMOTIN
    RAMOTIN     

    Cela paraît quand même aberrant de ne pas savoir où se trouve un avion moderne de 300 T, on est capable de tracer des tortues, baleines, requins, ours, lion etc... avec des balises satellites, mais nos avions à plusieurs millions d'euros ne possèdent pas de balises autonomes non déconnectables, il serait quand même indispensable d'installer sur ces avions des balises à quelques centaines d'euros qui permettraient de situer un avion où qu'il soit dans le monde et que que ces balises ne puissent en aucun cas être arrêtées par le pilote ou autre pirate.

  • atplhkt
    atplhkt     

    @darius
    Vous devriez vous documenter sr les radars. Une coupure transpondeur fait disparaître les informations de vol sur les radars secondaires. Vous ne comprenez pas non plus ce que sont les systèmes ACARS qui n'ont plus émis de données techniques depuis17:30 (temps UTC). Ce que les systèmes IMARSAT ont permis de savoir c'est les tentatives de connexion automatiques du système. Enfin, à cet instant pour avoir volé plus de 6 heures (SI c'est confirmé) c'est semble-t-il à des niveaux de vols élevés FL 300. Enfin la couverture des radars (même primaire) n'est pas totale sur les océans notamment.

  • darius
    darius     

    Il est évident que l'avion a été volé, car une coupure du transpondeur ne fait pas perdre un avion des radars
    L’hypothèse la plus probable c'est qu'un petit avion a pris "la signature du transpondeur" puis la coupé en passant sous la zone détectable ce qui explique la disparition de l'avion, pendant ce temps le 777 hors de portée radar continué son chemin ce qui explique les transmissions des moteurs cqfd .

  • mememoi13
    mememoi13     

    Et si c'était un avion volé,après tout pourquoi pas tout se vole de nos jours.Vous verrez qu'il va refaire surface pour servir dans un "casse" d'immeuble....Du déjà vu HELAS....

  • Alan21
    Alan21     

    Au jour d'aujourd'hui il est assez facile de piloter un vrai avion de ligne ! Il est très très assisté mais l’atterrissage est + compliqué sans expérience (mais possible).Et puis des simulateurs aériens ultra sophistiqués (software ou hardware) sont disponibles pour le grand public !!!

  • Couette
    Couette     

    Il est vrai que le mieux aurait été de mettre en place une communication avec la boite noire "à distance". Cette méthode existe mais elle est extrêmement coûteuse...

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire